Ursula et Sabina Eriksson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ursula et Sabina Eriksson, nées en 1967, sont des sœurs jumelles suédoises qui ont attirées une attention médiatique en 2008 après avoir souffert d'un épisode apparent de psychose partagée ce qui a mené à un incident sur l'Autoroute britannique M6, filmé par la chaîne télévisée CCTV, ainsi que le décès de Glenn Hollinshead. Ni drogue, ni alcool n'aurait été impliqué dans ces incidents[1],[2]. Leurs actions n'ont jamais pu être expliquées autrement que par un rare trouble délirant qui serait à l'origine de leur folie passagère[3].

Les jumelles ont fait connaissance en Irlande avant de partir en vacance vers l'Angleterre. Après s'en être pris au responsable d'un resto-route sans raison apparente, la police arrive sur place et les interpelle. Refusant d'être fouillées, les deux jumelles s'élancent à plusieurs reprises sur l'autoroute, les véhicules bloquent leur passage et Ursula est inerte sur le sol[4]. Sabina refuse d'être mise en soin médical et agresse un officier de police, à un tel point qu'elle est par la suite appréhendée. Après avoir été libérée par la police à Stoke-on-Trent, Sabina est hébergée par un habitant local, mais elle tuera ce dernier. Elle est arrêtée après avoir sauté d'un pont et plaidera coupable pour homicide involontaire avec responsabilité atténuée. Elle écope de cinq ans d'emprisonnement et est libérée sur parole en 2011.

Description[modifier | modifier le code]

Ursula et Sabina Eriksson grandissent à Sunne, Värmland, dans l'ouest de la Suède avec leur frère ainé. Elles vivaient apparemment dans des conditions insalubres[5].

Madness in the Fast Lane[modifier | modifier le code]

Madness in the Fast Lane[3] est un documentaire réalisé par BBC, initialement diffusé sur BBC 1 le 10 août 2010, a ravivé la mémoire de Sabina et Ursula Eriksson, ainsi que l'assassinat de Glen Hollinshead. Le montage de l'Autoroute britannique M6 dans lequel les deux femmes traversaient la route qui avait été auparavant diffusé, a été pour la première fois raconté en entier dans le documentaire[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Why was Sabina Eriksson free to kill? », sur The Sentinel,‎ 3 septembre 2009 (consulté le 31 août 2010)
  2. (en) [jbamber], « Could M6 film of killer have saved victim? », sur The Sentinel,‎ 7 septembre 2009 (consulté le 31 août 2010)
  3. a et b (en) Madness In The Fast Lane. Consulté le 3 février 2011.
  4. « Incroyable coup de folie : des jumelles traversent l'autoroute »,‎ 24 janvier 2011 (consulté le 1er octobre 2012)
  5. (en) Nirwin, « Kvinnans äldre bror: De guilty to manslaughter », sur The Sentinel,‎ 2 septembre 2009 (consulté le 31 août 2010)
  6. BBC Programme Info. " Madness In The Fast Lane", BBC, 10 août 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]