Troides magellanus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Troides magellanus est une espèce de papillon de la famille des Papilionidae et de la sous-famille des Papilioninae et du genre Troides.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Troides magellanus a été décrit par Cajetan Freiherr von Felder et Rudolf Felder en 1860 sous le nom initial d' Ornithoptera magellanus[1].

Il a été nommé en l'honneur du navigateur Magellan.

Nom vernaculaire[modifier | modifier le code]

Troides magellanus se nomme Magellan Birdwing en anglais[2].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Troides magellanus magellanus présent aux Philippines
  • Troides magellanus sonani (Matsumura, 1931); présent à 65 km dans le sud-est de Taïwan dans l'ile Lanyu l'ile aux orchidées[1],[3].

Formes[modifier | modifier le code]

  • Troides magellanus f. apoensis Okano & Ohkura, 1978
  • Troides magellanus f. leyteanus Okano & Ohkura, 1983[1].

Description[modifier | modifier le code]

Troides magellanus est un grand papillon d'une grande envergure, entre 160 mm à 180 mm, dont le corps présente un tête et un thorax noir et un abdomen marron et jaune[2].

Les mâles ont les ailes antérieures noires aux nervures soulignées de blanc et les ailes postérieures jaune veinées de noir avec une dentelure marginale noire. Les revers est semblable. Un effet d'optique peut faire voir le jaune comme bleu opalescent[2].

Les femelles ont les ailes antérieures de couleur marron foncé aux nervures soulignées de blanc et les ailes postérieures jaune veinées de noir avec une dentelure marginale marronune ligne de chevrons jaune et une bande dentelée marron. Les revers est semblable. .

effet d'optique sur Troides magellanus mâle

Biologie[modifier | modifier le code]

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont des aristoloches, Aristolochia acuminata, Aristolochia debilis, Aristolochia kankauensis, Aristolochia tagala et Aristolochia zollingeriana[1],[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Troides magellanus est présent aux Philippines et dans le sud-est de Taïwan dans l'ile Lanyu [1].

Sur les autres projets Wikimedia :

Troides magellanus mâle et femelle

Biotope[modifier | modifier le code]

Troides magellanus réside dans les lieux où poussent les plantes hôtes de sa chenille, les aristoloches.

Protection[modifier | modifier le code]

Troides magellanus est protégé[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Troides », sur funet.fi (consulté le 19 avril 2012)
  2. a, b, c, d et e « Troides magellanus », sur butterflycorner.net (consulté le 19 avril 2012)
  3. « Troides magellanus », sur nagypal.net (consulté le 19 avril 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]