Triton (amphibien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Triton.
Triton
Nom commun ou
nom vernaculaire ambigu :
L'expression « Triton » s'applique en français à plusieurs taxons distincts. Page d'aide sur l'homonymie
Triton marbré (Triturus marmoratus)
Triton marbré (Triturus marmoratus)
Taxons concernés

Les tritons sont des amphibiens urodèles, représentés entre autres par le genre Triturus. Ils s'apparentent aux salamandres ; d'une manière générale, on appelle plutôt « tritons » les urodèles qui, à l'état adulte, sont munis de poumons mais passent beaucoup de temps dans l'eau. Cette distinction souffre de nombreuses exceptions, du fait que les mots « triton » et « salamandre » précèdent de longtemps la découverte de nombreuses espèces — elle reste cependant particulièrement valide en Europe.

Genres concernés[modifier | modifier le code]

Dans la classification des amphibiens, seul le genre Triturus comprend les tritons stricto sensu. Néanmoins la famille des Salamandridae est habituellement divisée informellement en deux grands groupes : les « vraies salamandres » (comprenant les genres Chioglossa, Lyciasalamandra, Mertensiella et Salamandra) et les « tritons » (regroupant les genres restants)[1],[2]. La plupart des espèces de ce dernier groupe sont ainsi dénommées tritons dans le langage courant. Ainsi Hypselotriton orientalis, une espèce courante en aquarium, est souvent confondues avec Cynops pyrrhogaster (plus connue sous le nom de "Triton à ventre de feu") à cause de leurs taches ventrales ressemblantes.

Biologie[modifier | modifier le code]

Les tritons, comme les salamandres, ont la propriété de pouvoir régénérer un membre coupé. Il semble que cette repousse soit dépendante d'un système protéique comprenant la Prod-1, dont la concentration varie avec la distalité par rapport à l'axe du corps, et le nAG, produit par les cellules de Schwann entourant le neurone sectionné[3].

Homonymie[modifier | modifier le code]

  • Triton Laurenti, 1768 est un synonyme de Triturus Rafinesque, 1820

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Weisrock, D. W., Papenfuss, T. J., Macey, J. R., Litvinchuk, S. N., Polymeni, R., Ugurtas, I. H., Zhao, E., Jowkar, H., and A. Larson. 2006. A molecular assessment of phylogenetic relationships and lineage accumulation rates within the family Salamandridae (Amphibia, Caudata). Molecular Phylogenetics and Evolution 41:368-383.
  2. Larson, Allan, Wake, David, and Devitt, Tom. 2007. Salamandridae. Newts and "True Salamanders". Version 24 January 2007 (under construction) in The Tree of Life Web Project.
  3. Umar A, Godwin JW, Gates PB et Als. Molecular basis for the nerve dependence of limb regeneration in an adult vertebrate, Science, 2007;318:772-777