Traité de Paris (1857)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Traité de Paris.

Le traité de Paris de 1857 a marqué la fin de la guerre anglo-perse (en). Les négociations côté perse ont été traitées par l'ambassadeur Ferouk Khan (en). Les deux parties ont signé le traité de paix le 4 mars 1857[1],[2].

La Perse en 1808 selon un plan britannique, avant les pertes territoriales au nord, au profit de la Russie, à la suite du traité de Golestan, et la perte d'Hérat au profit de la Grande-Bretagne en 1857 à la suite du traité de Paris.

Dans le traité, les Perses sont convenus de se retirer d'Hérat, de présenter des excuses à l'ambassadeur britannique à son retour, et ont signé un traité de commerce. Les Britanniques, de leur coté, ont accepté de ne pas accueillir les opposants au Shah dans leur ambassade, et ont abandonné leur demande de remplacer le Premier ministre ainsi que leur exigence de concessions territoriales à l'imam de Mascate, un allié britannique.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Immortal: A Military History of Iran and Its Armed Forces Steven R. Ward, p.80 [1]
  2. The Middle East and North Africa 2004 Taylor & Francis Group, Lucy Dean p.364 [2]