Trảng Bàng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Trảng Bàng est un village du Sud-Ouest du Viêt Nam situé dans la province de Tây Ninh et dans le district dont elle est le chef-lieu, le district de Trảng Bàng.

Vue depuis la route du village de Trang Bang, non loin de l'ancienne maison de Phan Thị Kim Phúc. Le restaurant est tenu par des membres de la famille de cette dernière.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 8 juin 1972, l'armée vietnamienne bombarde le village le croyant un repaire de vietcongs. L'erreur se révèle monumentale car l'objectif bombardé, une pagode, est l'endroit où se sont réfugiés des soldats de l'armée sud-vietnamienne, des femmes, des vieillards et des enfants qui résident dans la ville déjà ravagée par l'opération Junction City qui va de février à mai 1967. Les habitants, la plupart brûlés à cause du napalm, fuient le village. C'est là que Nick Ut prend le cliché de la jeune Phan Thị Kim Phúc symbolisant l'horreur de la guerre du Viêt Nam[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est reliée à Hô-Chi-Minh-Ville par l'autoroute QL-1, qui passe par la ville de Cu Chi[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lemonde.fr/style/article/2012/06/17/la-fille-de-la-photo-sort-du-cliche_1719507_1575563.html
  2. http://www.212warriors.com/places_tb.html