Opération Junction City

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Opération Junction City
Théâtre des opérations du 22 février au 14 mai 1967.
Théâtre des opérations du 22 février au 14 mai 1967.
Informations générales
Date 22 février - 14 mai 1967
Lieu Tây Ninh, Sud-Viêt Nam
Issue Échec stratégique américain
Belligérants
Drapeau des États-Unis États-Unis
Flag of South Vietnam.svg Sud-Viêt Nam
Flag of Vietnam.svg Nord-Viêt Nam
FNL Flag.svg FNL
Commandants
Drapeau des États-Unis William Westmoreland
Drapeau des États-Unis Jonathan O. Seaman
Flag of South Vietnam.svg Cao Van Vien
Flag of Vietnam.svg Dinh Thi Van
FNL Flag.svg Le Duc Anh
Forces en présence
30 000 soldats inconnues
Pertes
282 tués
1 100 blessés
2 728 tués et blessés
Guerre du Viêt Nam
Batailles
Opération Ranch Hand · Opération Sunrise · Bataille d'Ap Bac · Incidents du golfe du Tonkin · Guerre civile laotienne · Bataille de Binh Gia · Opération Rolling Thunder · Bataille de Đồng Xoài · Bataille de Ia Drang · Opération Cedar Falls · Opération Junction City · Bataille de Đắk Tô · Offensive du Tết · Bataille de Lang Vei · Bataille de Khe Sanh · Bataille de Huế · Bataille de Saïgon · Guerre civile cambodgienne · Opération Igloo White · Bataille d'Hamburger Hill · Bataille de Prey Veng · Raid de Son Tay · Opération Lam Son 719 · Offensive de Pâques · Bataille de Quảng Trị · Bataille d'An Lộc · Opération Linebacker · Opération Linebacker II · Accords de paix de Paris · Bataille des îles Paracels · Campagne Hô-Chi-Minh · Bataille de Buôn Ma Thuột · Bataille de Xuân Lộc · Bataille de Truong Sa · Bombardement de Tân Sơn Nhất · Chute de Saïgon · Incident du Mayagüez

L’opération Junction City est une opération aéroportée de 82 jours menée par les États-Unis et le Sud-Viêt Nam pendant la guerre du Viêt Nam. Se déroulant du 22 février au 14 mai 1967, l'opération fut un échec, ses objectifs n'ayant pas été clairement établis.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Guerre du Viêt Nam et Tunnels de Củ Chi.
Largage d'approvisionnements lors de l'opération.

En janvier 1967 eurent lieu les premiers engagements américains dans le « Triangle de Fer », au nord-ouest de Saigon, où étaient infiltrés de nombreux éléments du FNL (Việt Cộng), dans les tunnels de Củ Chi notamment.

Pendant toute l'année 1967, les bombardements se poursuivirent sur le Nord-Viêt Nam. Les effectifs américains stationnés au Sud atteignirent 510 000 hommes, auxquels s'ajoutaient 40 000 hommes de l'USAF basés en Thaïlande et 30 000 autres des formations de la 7e Flotte américaine. Tây Ninh, frontalière du Cambodge et située près de la Piste Hô Chi Minh, constituait un véritable repère du FNL, d'où la nécessité de sécuriser la province.

Déroulement de l'opération[modifier | modifier le code]

Elle se déroula du 22 février au 14 mai 1967 dans la province de Tây Ninh. Il s'agit de la plus importante opération aéroportée menée par l'armée américaine depuis l'opération Market Garden lors de la Seconde Guerre mondiale. Elle fut un échec stratégique.

L'ARVN et l'US Army perdirent 282 hommes, tandis que les pertes du Nord-Viêt Nam et du FNL sont estimées à 2 728 tués et blessés[réf. nécessaire].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Harry G. Summers, Historical Atlas of the Vietnam War. New York: Houghton Mifflin.
  • (it) S.Karnow, Storia della guerra del Vietnam. Rizzoli, 1985

Liens externes[modifier | modifier le code]