Thomas Abbt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thomas Abbt

Thomas Abbt, né le 25 novembre 1738 à Ulm et mort le 3 novembre 1766 à Bückeburg, est un mathématicien, philosophe et écrivain allemand.

Abbt étudie la théologie, la philosophie et les mathématiques à l’université de Halle. En 1760, il est nommé professeur de philosophie à l’université de Francfort-sur-l'Oder, puis de mathématiques à Rinteln, en Westphalie. Il voyage également en France où il a l’occasion de rencontrer Voltaire.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • (de) Correspondenzen mit Mendelssohn und Nicolai
  • (de) Gedanken von der Einrichtung der ersten Studien eines jungen Herrn von Stand (1765)
  • (de) Fragmente der portugiesischen Geschichte
  • (de) Über die Freundschaften der Frauenzimmer
  • (de) Untersuchung, ob Gott selbst Moses begraben habe (1757)
  • (de) Vom Einflusse des Schönen auf die strengeren Wissenschaften
  • (de) Vom Tode für das Vaterland (1761)
  • (de) Vom Verdienste (1765)
  • (de) Von der Gewißheit in sinnlichen, theoretischen und moralischen Wahrheiten

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, T. 1, Ch. DelAgrave, 1876, p. 4