The Yellow Kid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Yellow Kid
Série
Image illustrative de l'article The Yellow Kid

Auteur Richard Felton Outcault
Genre(s) Comic strip
Humour

Personnages principaux Yellow Kid

Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue originale Anglais américain
Éditeur Drapeau des États-Unis New York American
Première publication 1896

The Yellow Kid (« l'enfant en jaune » en français) est un des premiers personnages de bande dessinée américaine. Il a été animé par Richard Felton Outcault de 1894 à 1896 dans la série Hogan’s Alley, puis de 1896 à 1898 dans McFadden’s Row of Flats. George Luks a également illustré Hogan's Alley de 1896 à 1898.

Une série extrêmement populaire[modifier | modifier le code]

La première publication d’Hogan’s Alley, en noir et blanc, date du 2 juin 1894 dans Truth, apparaissant dans le cadre d'un dessin d'une demi-page montrant des enfants faisant des bêtises et illustrant un texte, puis, dans le même contexte, dans le New York World le 17 février 1895. Le dessin est dominé par un petit garçon habillé en jaune, qui devient vite un personnage extrêmement populaire, suscitant le commerce de produits dérivés (du savon au whisky) et poussant les patrons de presse américains à engager de nouveaux dessinateurs pour qu'ils créent de nouveaux personnages.

En 1896, Outcault est embauché par William Randolph Hearst pour illustrer la couverture du New York Journal-American. La série, renommée McFadden's Row of Flats prend alors un tour plus vulgaire. De son côté, le New York World engage George Luks pour poursuivre Hogan's Alley. À partir du 25 octobre 1896, 18 des histoires d'Outcault sont narrées sous la forme de bande dessinée, contribuant à populariser la forme. En 1898, les deux séries cessent.

Le mythe de la première bande dessinée[modifier | modifier le code]

Bien qu'Arthur Burdett Frost ou Charles Saalburgh eussent déjà publié des bandes dessinées dans le pays, le succès du Yellow Kid fait que la série a été considérée par les premiers chercheurs des années 1960 non seulement comme la première bande dessinée américaine et le premier strip de presse du dimanche mais également comme la première bande dessinée dans l'absolu[1]. On y voit également souvent le précurseur de l'utilisation du phylactère en bande dessinée, alors que Mickey Dugan s'exprime, sauf le 25 octobre 1896 (et là dans un cadre rhétorique très précis), toujours sur son vêtement et que les autres usages du phylactère sont avant tout des contrepoints humoristiques au texte[2].

Ces conceptions, rendues caduques dès le début des années 1970 par les travaux de David Kunzle, puis plus encore par les recherches de Thierry Groensteen à la fin des années 1980, sont cependant encore aujourd'hui assez majoritaires, et expliquent qu'en 1996 de nombreuses institutions (Poste américaine, Centre belge de la bande dessinée) et organes scientifiques (L'Histoire, etc.) aient célébré le centenaire de la bande dessinée[3]. Cependant, le Yellow Kid, par sa popularité, a permis le développement d'autres bandes dessinées aux États-Unis, et a popularisé l'usage du phylactère. Thierry Smolderen considère que la série « a fait entrer les illustrés dans l'ère de l'audio-visuel[4] », bien que le personnage britannique Ally Sloper ait été le premier personnage de bande dessinée à être massivement utilisé dans la culture de masse et adapté vers d'autres médias des années 1870 aux années 1900[5]

Le nom du Yellow Kid a été donné au prix attribué une fois tous les deux ans lors du Festival de bande dessinée de Lucques (Italie).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Groensteen (2006), p. 105
  2. Morgan (2003), p. 79-81
  3. Groensteen (2006), p. 106
  4. Message posté sur fr.rec.arts.bd le 24 novembre 1998.
  5. Sabian (2003)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Un site américain consacré au Yellow Kid.