The Shade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Shade

Réalisation Raphaël Nadjari
Scénario Raphaël Nadjari
Acteurs principaux
Sortie 2000
Durée 83 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Shade est le premier long métrage réalisé par Raphaël Nadjari en 1999. Il est l'adaptation de la nouvelle La Douce de Fedor Dostoievski (1876). La nouvelle avait déjà été adaptée par Robert Bresson dans Une femme douce (1969).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Simon (Richard Edson), un prêteur sur gages de Spanish Harlem à Manhattan, est assis dans son appartement. Dans la chambre voisine, le cadavre de sa femme est étendu sur leur lit. Prostré sur sa chaise, il revoit l'année qui vient de s'écouler: il voit entrer un jour une femme, Anna (Lorie Marino), qui veut lui vendre divers objets. Peu à peu, il s'intéresse à cette femme, et lui propose le mariage. Elle accepte. Elle emménage chez lui, et histoire de fêter l'événement, dépense beaucoup d'argent, ce qu'il supporte. Il l'engage dans son commerce, mais elle ne parvient pas à exercer ce métier comme il l'entend. Elle reste donc dans l'appartement. Un jour, tandis qu'elle croit son mari endormi, elle pointe son revolver sur lui, ce qu'il voit, mais il feint de continuer à dormir. Elle ne tire finalement pas. Mais à partir de ce jour, elle lui échappe, et va sombrer dans une sorte de folie. Il lui propose de partir en Europe, comme elle l'a toujours désiré, mais le temps pour lui d'aller jusqu'à son magasin avant de partir, elle se tue.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Ce film marque le début de la collaboration de Raphaël Nadjari avec Laurent Brunet, qui le suivra dans tous ses films: I Am Josh Polonski's Brother, 2001 ; Apartment #5C, 2002 : Avanim, 2004 ; Tehilim, 2007. Le même lien s'installe avec ses producteurs.

Distribution[modifier | modifier le code]

Le prénom « Anna » est sans doute un hommage à la précédente adaptation par Robert Bresson, qui avait baptisé de ce prénom la Elle de la nouvelle de Dostoievski.

Ce film marque le début de la collaboration de Raphaël Nadjari avec Richard Edson, qui le suivra dans les deux autres films new-yorkais : I Am Josh Polonski's Brother, 2001 ; Apartment #5C, 2002. Ces trois films forment un ensemble que l'on a souvent qualifiée de "trilogie new-yorkaise".

Distinctions[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) The Shade sur l’Internet Movie Database. Consulté le 28 août 2009.