The Rain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rain.

The Rain est un groupe de rock originaire de Manchester, créé et dissous en 1991, qui deviendra, après quelques mois de concerts au succès mitigé, Oasis. Le nom proviendrait soit d'une face-B des Beatles, soit du mauvais temps quotidien, caractéristique de la ville. Il était composé du batteur Tony McCarroll, du bassiste Paul Guigsy McGuigan, du guitariste Paul Bonehead Arthurs et enfin du chanteur Chris Hutton, vite remplacé par Liam Gallagher, qui partagera l'écriture des morceaux avec Paul. Le duo de compositeurs est cependant loin d'obtenir un succès, le groupe ne répétant qu'une fois par semaine et se produisant peu sur scène. Le son du groupe aura pourtant une certaine influence sur le style musical d'Oasis à ses débuts, que l'on peut retrouver dans certains morceaux de Rain tel Rooftop Rave (à propos des strangeways riots, des célèbres émeutes de prisonniers mancuniens dans les années 1990), et qui semblait pouvoir mener le groupe à une notoriété plus acceptable.

En août 1991, Noel, le frère de Liam, rentre d'une tournée des Inspiral Carpets, groupe d'indie-rock avec lequel il travaille en tant que roadie, et assiste à une représentation du groupe, qu'il qualifiait lui-même de splendide merde. Il reste cependant assez impressionné par la performance vocale de son frère, et propose à la bande de les rejoindre à la guitare (qu'il étudie depuis une dizaine d'années) en tant qu'unique compositeur. Le marché est conclu, et l'incertain The Rain devient Oasis.

Situation du groupe[modifier | modifier le code]

Selon Bonehead lui-même, le groupe était « vraiment, vraiment mauvais. Absolument terrible. Je portais cette étrange coiffure, chauve sur le dessus du crâne avec des cheveux longs, et Guisgy était très gros. Nous reprenions des morceaux tels Wild Thing, et nous nous produisions à des concerts merdiques un peu n'importe où dans Manchester. On a fini par virer le chanteur, ce qui n'était vraiment pas malin vu que personne d'autre dans la bande ne savait tenir un micro. On a donc commencé à chercher, puis quelqu'un a dit : "Vous n'avez jamais entendu le frère de Noel, Liam ? Il chante un peu". Après l'audition, on s'est rendu compte qu'il était vraiment bon et nous nous sommes dis : "OK, on l'engage dans la groupe. On peut peut-être faire quelque chose" »[1].

Selon Don't Look Back In Anger: Growing Up With Oasis, la biographie du groupe rédigée par Chris Hutton l'ex-chanteur de Rain, Liam fit partie du groupe sans vraiment s'en rendre compte, pendant que le groupe paraissait être une unité solide susceptible d'attirer des musiciens qualifiés tel Noel.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Mathur, Take Me There: Oasis the Story, Peter Mayer Publishers,‎ 1996 (ISBN 0-87951-853-7)