Thérèse de Moëlien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thérèse de Moëlien de Trojolif, née à Fougères le 14 juillet 1759, guillotinée à Paris, le 18 juin 1793, est une royaliste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bretonne et royaliste sous la Révolution, Thérèse de Moëlien est membre de l'Association bretonne et l'agente de son cousin, Armand Tuffin, marquis de La Rouërie. Facilité par sa grande beauté, elle engage des membres et apporte son aide en versant des sommes d'argent. Arrêtée par les révolutionnaires à la suite de la mort du marquis, elle put auparavant détruire nombre de documents, ce qui sauva la vie de nombreux conjurés. Envoyée à Paris pour y être jugée avec vingt six autres associés, elle est condamnée à la peine de mort le 18 juin 1793 et exécutée le même jour.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Iconographie[modifier | modifier le code]