Tate (galerie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

51° 29′ 28″ N 0° 07′ 37″ O / 51.491, -0.127 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tate.
La Tate Britain

Depuis 2000 Tate à Londres comprend deux musées :

Tate Britain[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tate Britain.

Sir Henry Tate, ayant fait sa fortune de la manufacture de sucre, voulait fonder un musée ouvert au public afin d'exposer des tableaux et des sculptures d'artistes britanniques contemporains que la National Gallery n'acceptait pas. Collectionneur d'art moderne, il offrit sa collection à la nation et 80 000 livres pour la construction d'un bâtiment dont le terrain serait offert par le gouvernement. Le bâtiment fut construit à Millbank sur l'emplacement d'une ancienne prison.

Plus tard, la Tate Gallery fut agrandie afin de recevoir la collection nationale d'art moderne international. Pendant des décennies, la Tate exposait à la fois l'ancien et le contemporain sans avoir assez de salles pour pouvoir présenter tous ses tableaux les plus célèbres. Enfin, on a décidé de séparer les deux moitiés et transférer la collection moderne dans un autre bâtiment. La Tate Gallery à Millbank, rebaptisée Tate Britain, se dévoue désormais à l'art du Royaume-Uni. Toutefois, la Tate Britain accueille l'exposition du Prix Turner.

Tate Modern[modifier | modifier le code]

Tate Modern et Millennium Bridge
Article détaillé : Tate Modern.

Construite dans une centrale électrique désaffectée dessinée par Giles Gilbert Scott. L'ancienne salle des machines a été reconvertie en un immense hall qui est déroutant de grandeur servant exceptionnellement à quelques expositions.

Tate Liverpool[modifier | modifier le code]

La Tate s'occupe également de deux filières au delà de la capitale britannique :

Article détaillé : Tate Liverpool.
Tate Liverpool

Tate St Ives[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tate St Ives.
Tate St Ives

Liens externes[modifier | modifier le code]