Tang (marque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tang.

Tang est une boisson sucrée, au goût de fruit et non gazeux qui vient des États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il se présente sous la forme d'une poudre à mélanger avec une certaine quantité d'eau pour en préparer une boisson. Le Tang originel à l'orange a été formulé par la compagnie General Foods en 1957 et vendu pour la première fois (sous forme lyophilisée) en 1959[1] (dans les années 1970 en France).

Le produit était initialement dédié au petit déjeuner mais les ventes stagnèrent jusqu'à ce que la NASA l'utilise dans le programme de ses vols spatiaux habités Gemini en 1965. Cette utilisation fut le sujet de beaucoup de publicité[2]. Depuis, le Tang est associé aux programmes de vols habités américains[3],[4].

La boisson Tang n'est plus vendue en France depuis le début des années 1990 mais on en trouve encore dans plusieurs pays dont les États-Unis, le Canada, l'Espagne, le Portugal, la Grèce, le Brésil, le Maroc, les Émirats Arabes Unis, en Turquie, en Inde ou en Ouganda. Dans beaucoup de ces pays, cette boisson est un symbole de malbouffe, la nourriture industrielle, dans la mesure où ce produit chimique « au goût de fruits » ne contient aucun fruit.

En France, il y avait au début des années 90, des machines automatiques à boissons (café ou thé soluble) qui proposaient également des gobelets pré remplis de poudre Tang aux parfums orange, citron ou pêche/abricot.

La marque Tang appartient à la firme américaine Mondelēz International. La boisson est disponible dans 38 parfums différents.

Plusieurs présidents américains sont connus pour apprécier le Tang : Lyndon Johnson, Jimmy Carter, Ronald Reagan, et Bill Clinton.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Tang a été utilisé par la NASA lors du programme Gemini. Il s'agissait de donner meilleur goût à l'eau de récupération d'un système de vie de la capsule Gemini qui était destinée à être consommée par les astronautes[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) NASA
  2. (en) Times Free Press.
  3. (en) Food Timeline.
  4. (en) Space Food.
  5. (en) « The History Channel »

Liens externes[modifier | modifier le code]