Sokolniki (métro de Moscou)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sokolniki.
Sokolniki
Соко́льники
Image illustrative de l'article Sokolniki (métro de Moscou)
Localisation
Pays Drapeau de la Russie Russie
Ville Moscou
Coordonnées
géographiques
55° 47′ 21″ N 37° 40′ 47″ E / 55.789267, 37.679737 ()55° 47′ 21″ Nord 37° 40′ 47″ Est / 55.789267, 37.679737 ()  

Géolocalisation sur la carte : Moscou

(Voir situation sur carte : Moscou)
SokolnikiСоко́льники
Caractéristiques
Historique
Mise en service 15 mai 1935
Architecte(s) Igor Taranov
Nadejda Bykova
Gestion et exploitation
Code de la station 004
Ligne(s) Sokolnitcheskaïa

Sokolniki (en russe, Сокольники) est une station de la ligne Sokolnitcheskaïa du métro de Moscou. Elle est située sous la rue Roussakovskaïa au pied de la Place Sokolniki et faisait partie de la première ligne de métro en 1935[1]. Son nom provient du Parc Sokolniki avoisinant. Elle fut dessinée par les architectes Ivan Taranov et Nadejda Bykova et présente des murs à carreaux recouverts de marbre gris-bleu d'Oufaleï. Une maquette de la station reçut un Grand Prix à l'Exposition universelle de Paris en 1937.

L'extrémité nort-est de la ligne, Sokolniki comprise, fut construite avec la méthode du cut-and-cover, consistant simplement à extruder une tranchée puis à couvrir.

Les tunnels de Krasnoselskaïa à Sokolniki étaient en construction dès l'été 1933, mais le travail sur les stations ne commença qu'en mars 1934. La coque de bétôn de la station fut terminée en seulement 5 mois, et Sokolniki ouvrit avec le reste de la ligne, le 15 mai 1935. Le premier test du métro eut lieu en 1934 entre cette station et Komsomolskaïa.

Sokolniki fut le terminus nord de la ligne pendant 30 ans avant l'expansion de 1965 jusqu'à Preobrajenskaïa Plochtchad. Les voies de garage sont toujours utilisées pour la maintenance et le stockage des trains pendant la nuit.

Sokolniki en 1935

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jour par Jour, Métro », sur linternaute.com (consulté le 7 avril 2013)