Slender: The Arrival

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Slender : The Arrival
Éditeur Parsec Productions
Blue Isles Studio
Développeur Parsec Productions
Blue Isles Studio
Concepteur Joseph DeLage
Mark Hadley
Tim Sutton
Troy Wagner

Date de sortie 27 mars 2013 sur PC
Genre Survival horror
Mode de jeu 1 joueur
Plate-forme Windows, Mac
Langue Anglais
Contrôle Clavier, Souris

Moteur Unity

Slender : The Arrival est un survival horror sorti sur les plates-formes PC (Windows) et Mac le 27 mars 2013 en France. Développé et édité par les équipes de Parsec Productions et Blue Isles Studio, ce jeu est considéré comme étant la suite directe de Slender : The Eight Pages.

Histoire[modifier | modifier le code]

Note : Les créateurs de Slender : The arrival ont volontairement laissé une très grande part de mystère sur le jeu. L'histoire qui suit est l'une des hypothèses les plus probables, mais ne sera vérifiable qu'à la sortie de la suite du jeu.

Nous incarnons Lauren en route pour rejoindre son amie d'enfance Kate. Celle-ci est actuellement dans la maison de sa défunte mère/belle-mère (là où elle a grandi) et demande donc à Lauren de la rejoindre là-bas. Mais quand cette dernière arrive, la maison est déserte. C'est alors à travers plusieurs lettres éparpillées dans la maison que l'on apprend que Kate était en contact avec un certain CR (Lauren connait peut-être déjà CR, cela n'est pas vraiment précisé, mais en tout cas CR sait qui est Lauren) et que ceux-ci avaient tous deux des visions d'une créature étrange (le Slender Man). On découvre aussi que CR pense avoir trouvé une solution au problème. C'est en entrant dans la chambre de Kate que l'on voit qu'elle a fait des dizaines et des dizaines de dessins en rapport avec le Slender Man, nous laissant déjà penser que cela la psychosait/préoccupait beaucoup. On remarque alors aussi beaucoup de dessins d'une tour radio avec le Slender Man barré à côté et trouvons finalement la page "To the Woods". À peine celle-ci dans nos mains, un cri aigu retentit dans les bois. Lauren, toujours à la recherche de son amie Kate, se dirige alors vers Oakside Park.

Une fois dans la forêt, elle trouve des pages avec des dessins ressemblant à ceux de Kate et toujours en rapport avec le Slender Man (lorsqu'elle trouve la première, un bruit de tambour se fait entendre dans la forêt). C'est alors que Lauren le voit elle-même. Elle a beau le fuir, celui-ci revient toujours. Lauren, tout en fuyant, continue à trouver des pages et le Slender Man semble plus proche et partout à la fois, menant Lauren à un état de stress extrême. Lauren finit par récupérer 8 pages. Celles-ci ne l'ont pas aidé à retrouver Kate, mais Lauren semble se calmer, le Slender Man semble avoir disparu. Mais il réapparait alors en face de Lauren et l'on ne sait pas ce qui se passe. S'en suit une séquence très floue où l'on voit à travers la caméra de Lauren qu'elle semble courir sans réfléchir, plusieurs bugs d'image y sont présents rendant impossible de savoir ce qui arrive vraiment à Lauren.

Finalement, Lauren se réveille de jour, apparemment plus profondément dans les montagnes qu'à Oakside Park et non loin d'une mine abandonnée qui appartenait à la compagnie Kullman Mining. La tour radio y est visible plus loin et plus haut dans la montagne. Lauren décide d'entrer dans la mine, de nombreuses écritures jonchent les murs, souvent indiquant un chemin pour finalement montrer qu'il faut encore monter dans la montagne à l'aide d'une plateforme. À travers certaines lettres, on comprend que l'idée d'aller à cette tour radio vient de CR et que les écritures sur les murs sont sûrement de lui pour indiquer le chemin à Kate (et finalement Lauren). Pour réactiver l'énergie qui alimente la plateforme, Lauren doit activer les six générateurs de la mine et durant sa besogne, elle se retrouve confrontée à un être humain masqué hostile qu'elle doit fuir, ainsi qu'au Slender Man de retour. Ce personnage masqué se révèle être un proxy, c'est-à-dire une personne au service du Slender Man (et dans ce cas-là, sous son contrôle psychique), on apprend par la suite qu'il s'agit de Kate. Lauren réussit finalement à activer la plateforme et à s'échapper.

Arrivée en haut, Lauren suit toujours les écritures et messages laissés sur la route de la tour pour arriver à une télévision avec une vidéo provenant de la caméra de Kate. On voit à travers celle-ci que Kate a dû fuir sa maison car le Slender Man y était entré et donc qu'elle n'avait pas pu attendre CR et Lauren (comme convenu d'après certaines lettres) pour aller à la tour. Pourquoi CR y serait allé aussi tout seul relève du mystère. C'est en tout cas à travers cette vidéo que le joueur peut remarquer des ressemblance entre le proxy et Kate.

Lauren reprend alors sa route vers la tour. Elle passe par une grotte où des murs entiers sont recouverts d'écritures toujours en rapport avec le Slender Man. Il y a aussi un message non signé sur un papier, cette fois destiné à Lauren elle-même, rempli d'excuses et à travers lequel se dessine un concept très flou où l'on peut comprendre que Lauren est celle qui peut régler les choses mais que cela aura un prix. Toujours dans le flou, Lauren sort de la grotte par son autre extrémité et voit la forêt en feu Face à elle se dresse la tour radio. Le Slender Man est à nouveau à ses trousses mais apparaît différent des autres fois, avec de multiples et longs tentacules sortant de derrière lui. Lauren finit tout de même par atteindre la tour et entrer dans le bâtiment à sa base pour se protéger du feu, avec l'espoir que le Slender Man ne pourra pas y rentrer. Mais finalement, plus on s'enfonce dans le bâtiment, plus l'on entend des bruits bizarres, des bruits de pas, se rapprochant de nous. Lauren atteint alors une salle sans issue, dont les murs sont à nouveau couverts d'écritures, avec au fond le corps d'un homme calciné près d'un baril enflammé et d'une caméra. La porte se referme derrière Lauren, la bloquant dans la pièce. Lauren met alors en lecture la caméra près du cadavre. On y comprend que le cadavre est celui de CR s'étant immolé, que l'idée de CR était de faire un plan suicide avec Kate et Lauren pour empêcher que Slender Man puisse rentrer dans la vie d'autres personnes. On y entend aussi Kate qui ne trouve pas le courage de s'immoler et part en courant pour devenir plus tard le fameux proxy. Alors que Lauren est sûrement en train de faire sens de tout cela dans sa tête, la porte s'ouvre violemment, plongeant les trois quarts de la pièce dans le noir. Quelque chose semble approcher de Lauren, lui provoquant des flashs jamais vus jusqu'à présent représentant une figure humaine plutôt fine.

Le jeu s'arrête là. Finir le jeu en mode hardcore permet de voir de petites séquences supplémentaires où l'on voit Lauren tomber de la tour radio, sous-entendant sûrement que la fin normale est la transformation en proxy de Lauren et la fin hardcore le suicide de celle-ci pour échapper à Slender Man, tout comme CR.

Gameplay[modifier | modifier le code]

Le jeu, qui est agencé en cinq niveaux bien distincts (accompagné d'un easter egg dans certaines versions), se joue à la première personne et repose principalement sur deux aspects qui conjointement, fonctionnent parfaitement : l’exploration et la survie. Comprenez qu’il sera parfois utile voire nécessaire de cartographier le lieu dans lequel vous vous trouvez, car il est très facile de tourner en rond dans un excès de panique. Il ne faut pas non plus négliger le fait que beaucoup de documents traînent dans le décor. Si vous tenez à en savoir plus, il est donc indispensable de vous y risquer. L’atout de cette version reste que la plupart des évènements et décors sont faits pour vous déstabiliser. En effet, la carte – bien que faisant toujours la même taille – génère certains objets et points de repère aléatoirement. De ce fait, chaque partie est quelque peu unique à sa façon. À cela s’ajoute aussi l’atmosphère dérangeante du jeu de bonne qualité. La bande sonore est très immersive et stressante. L’utilisation d’une caméra comme point de vue permet quant à elle de voir quelques effets et résultats très convaincants : trouble de l’image, effet larsen et autres grésillements se marient parfaitement à l’ambiance déjà pesante du titre.

À noter qu'il existe désormais un sixième niveau nommé Genesis. Il n'est accessible que dans certaines versions du jeu et représente la map graphiquement améliorée de Slender: The Eight Pages. La différence de ce niveau par rapport aux autres est que le personnage contrôlé n'est pas Lauren mais Kate Milens, l'amie d'enfance de Lauren.

Difficulté[modifier | modifier le code]

La difficulté du jeu est assez bien dosée et le comportement du Slender Man semble parfois imprévisible. Distant à certaines occasions, frôlant le joueur à d’autres, il n’hésite pas à lui barrer la route en l'intimidant ou en apparaissant sournoisement dans son dos s'il a le malheur de se retourner. Le rythme quant à lui est tantôt calme, tantôt frénétique. Tout est fait pour que le joueur ne baisse jamais la garde. Plus vicieux que jamais, Slenderman est même capable de se téléporter devant lui pour lui faire brusquement changer de chemin. Passif lors du premier opus, l’homme en cravate peut désormais marcher et s’approcher du joueur pour l'attraper, ce qui demande plus de réflexes à ce dernier. Il lui faut user de stratégies comme éteindre sa lampe, marcher ou encore courir pour survivre à certaines apparitions.

Théories et interprétations[modifier | modifier le code]

Note : Ce jeu laissant part à un grand mystère au niveau de son scénario et des personnages qui le composent, des théories et interprétations ont vu le jour. Les informations données dans cette section ne font donc pas partie de l'histoire en elle même mais permettent de mieux comprendre certains détails non expliqués voire de permettre aux joueurs d'avoir leur propre opinion sur le jeu.

Les 8 pages[modifier | modifier le code]

Quel est le véritable sens des 8 pages et à quoi servent-elles ? Une vidéo sur YouTube d'interprétation du jeu essaie de répondre à ces questions. Celle-ci avance que le Slender Man manipule Lauren et donc le joueur, que l'on a beau le fuir pendant tout le jeu, nous faisons exactement ce qu'il attend. Les 8 pages seraient alors une sorte de rituel, peut-être une initiation à devenir un proxy. Kate a récupéré les 8 pages, traversé la mine et atteint la tour, pour finalement devenir un proxy. C'est donc sur ce cheminement que le Slender Man va pousser Lauren pour en faire à nouveau un proxy. CR, quant à lui, n'a pas accompli la récolte des pages et celui-ci n'en devient pas un, mais cela ne semble pas être son rôle prévu par le Slender Man.

CR[modifier | modifier le code]

Son nom complet reste inconnu. On sait que c'est un ami de Kate. La lettre finale du jeu commençant par "I'm so sorry" qui n'est pas signée est très probablement écrite par lui : en écoutant l'enregistrement de sa caméra, on peut l'entendre répéter "I'm so sorry" avant de s'immoler. Il est possible que CR ait été choisi par le Slender Man pour orchestrer les événements du jeu. En effet l'idée d'atteindre la tour vient de CR à travers ses lettres et c'est aussi lui qui trace le parcours pour diriger Kate et Lauren. En mettant ces lettres dans l'ordre, on peut observer une sorte de progression, comme si au début il croyait vraiment à la tour comme une solution et, au fur et à mesure que ses lettres deviennent de plus en plus étranges, finirait par se rendre compte qu'il fonçait dans un piège du Slender Man, d'où l'idée alors du suicide collectif n'ayant plus d'autre solution.

Charlie Matheson Jr[modifier | modifier le code]

Affiche de disparition de Charlie Matheson Jr

C'est par le biais d'une affiche d'enfant disparu que ce personnage est introduit. Une lettre peut être trouvée dans le jeu, signée Charlie M. Il est encore incertain si la lettre a été écrite par l'enfant disparu ou alors par son père, mais les deux hypothèses restent plausibles. Son contenu est plutôt troublant : en résumé, Charlie a l'impression de ne pas appartenir à notre monde et en veut à tous pour cela. Il est possible que les flashs de la fin du jeu le représentent. Alors que l'idée avait déjà émergé chez les fans de la série, des niveaux secrets ont été découverts, nous mettant face à un Slender Man se mélangeant au portrait de Charlie Matheson Jr, sous-entendant qu'il y a bien un lien entre les deux. L'hypothèse est que Charlie Matheson Jr serait l'épicentre, l'origine du Slender Man dans cette histoire, que c'est par lui qu'il a réussi à arriver dans notre monde, ou du moins qu'il tire sa puissance de base. Le pourquoi et le comment restent encore inconnus car ils ne sont pas exposés dans ce jeu.

Série Slender[modifier | modifier le code]

En décembre 2012, Parsec Productions a annoncé qu'un troisième opus était en plein développement. Aujourd'hui, les noms envisagés pour cette suite sont "Slender: The Last Page", "Slender: Don't Look", et "Slender: No Eyes". Parsec Productions a également confirmé qu'après le troisième opus de cette série, s'en suivraient sûrement encore trois autres, faisant au total six jeux dans la série Slender.

Autres versions indépendantes[modifier | modifier le code]

Dans la lignée de ces deux épisodes créés par Parsec Productions et Blue Isles Studio, il existe d'autres versions indépendantes gratuites, développées et éditées par DarkpathogenStudios et Parsec Studios :

  • Slender: Sanatorium
  • Slender: Hospice
  • Slender: Elementary
  • Slender: Mansion
  • Slender: Claustrophobia
  • Slender: 7th Street
  • Slender: Prison
  • Slender: Carnival
  • Slender: Christmas Special
  • Slender: The Nine Pages
  • Slender: Space

Notes et références[modifier | modifier le code]

Vidéo d'interprétation du jeu par Fonkyfouine

Liens externes[modifier | modifier le code]