Siti Fadilah Supari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Siti Fadilah Supari

Naissance 6 novembre 1949 (64 ans)
Surakarta, Indonésie
Nationalité Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Profession

Siti Fadilah Supari, née le 6 novembre 1949 à Surakarta (Java central), est la ministre indonésienne de la Santé, membre du gouvernement indonésien 2004-2009. Elle est médecin cardiologue de formation[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En avril 2008, elle cesse de transmettre au laboratoire NAMRU2[Quoi ?] les souches virales rencontrées en Indonésie car le laboratoire est suspecté de travailler avec les services secrets américains stationnés en Indonésie. Elle maintient sa décision tant que le laboratoire ne partage pas les résultats de ses recherches avec les autres pays, afin que ceux-ci puissent fabriquer leur propres vaccins[1].

Selon certains médias en 2009, elle aurait conjecturé que le virus Grippe A (H1N1) aurait pu avoir été génétiquement engendré. Elle avait auparavant accusé les gouvernements occidentaux d'avoir créé et disséminé des virus afin d'augmenter les revenus des entreprises pharmaceutiques[2]. Selon d'autres médias, elle aurait cependant nié avoir tenu de tels propos[3].

Théories[modifier | modifier le code]

Dans son livre publié en Indonésie en 2007 et traduit en anglais, elle décrit son combat contre l'OMS et les efforts néocolonialistes pour dépouiller son pays et tous les autres pays en développement de leurs droits. Elle exige également la transparence lors de la remise et du traitement de souches virales pour la recherche[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • It's time for the world to change - In the spirit of dignity, equity and transparency - Divine hand behind avian influenza (ISBN 978-979-17357-0-4)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Horizons et débats, 27 avril 2009, no 16, La ministre indonésienne de la santé exige la dignité, l'égalité et la transparence pour tous les pays, par Eva-Maria Föllmer-Müller et Stefan Keller, p. 5
  2. (en) Swine flu tragedy sparks conspiracy talk, Press TV
  3. (en) http://www.antara.co.id/en/arc/2009/4/29/health-minister-denies-afp-report-on-swine-flu/