Sharpshooter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chris Benoit utilisant le Sharpshooter sur Chavo Guerrero.

Le Sharpshooter (« tireur d'élite »), aussi connu sous le nom de Scorpion Deathlock (« clé mortelle du scorpion »)[1], Scorpion Hold ou Sasori-gatame (« prise du scorpion ») au Japon, est une prise de catch. Le premier Sharpshooter fut exécuté par le catcheur japonais Riki Chōshū[2] ; il l'a alors nommée Sasori-gatame car la prise fait penser à une queue de scorpion.

L'adversaire est d'abord au sol sur le dos, l'attaquant attrape les jambes de son adversaire et les croise sur une de ses jambes, puis l'attaquant effectue une rotation pour que son adversaire soit à plat-ventre, provoquant une douleur au dos, aux cuisses et aux tibias[1][3]. C'est à l'origine une variante du Boston crab.

Bret Hart, Sting[1],[4], Chris Benoit, Dean Malenko, Petey Williams et Riki Chōshū utilisent cette prise comme prise de finition, et faisait partie des prises favorites de The Rock. Shawn Michaels l'a utilisé occasionnellement (notamment contre Bret Hart, lors du Montréal Screwjob), ainsi que Triple H. Edge, qui nomme le mouvement Edgecator, s'en sert également parfois comme prise de finition ainsi que Natalya. Cette prise est effectuée actuellement par Tyson Kidd.

Variantes[modifier | modifier le code]

Full Sharpshooter

Un full sharpshooter est un sharpshooter déformé qui consiste à croiser les jambes de l'adversaire sur le ventre, puis prendre les bras de l'adversaire et pivoter sur le côté en forçant sur ses bras. Ceci est le nouveau finisher soumission de Natalya. Elle l'a effectué sur Kelly Kelly le 1er octobre 2011 à SmackDown.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Numéro spécial : Prises de finition », Top Catch, no 2,‎ août 2009, p. 34 (ISSN 1968-9454)
  2. (en) « TRS: Japanese Wrestling Moves », sur Wrestling 101 (consulté le 27 août 2009)
  3. (en) « How to perform a Sharpshooter », sur about.com (consulté le 16 janvier 2014)
  4. (en) « Sting used the Scorpion Deathlock before Bret Hart, who debuted the move as his new finisher at the TV tapings following WrestleMania VII in 1991. », sur J.R.'s Family Bar-B-Q,‎ 5 juin 2009 (consulté le 26 octobre 2009)