Seigneurie de Connaught

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le titre de Seigneur de Connaught (anglais: Lord of Connaught), fut porté en Irlande par les barons anglo-normands issus de la Famille de Bourg après la conquête du royaume de Connacht.

Origine[modifier | modifier le code]

Après la première intervention des barons anglo-normands en Irlande Guillaume du Bourg reçoit vraisemblablement le titre de « seigneur de Connaught » mais il ne peut pas prendre possession de son domaine qui demeure entre les mains des Uí Conchobair jusqu’en 1224/1235.

A cette date Richard Mor de Burgh se prévalant des droits de son père réclame l’investiture sur le Connacht. Il reçoit l’appui de son parent Hubert de Burgh qui est « Justicier d’Irlande » et qui l’autorise à effectuer une levée féodale parmi les barons normands pour conquérir le Connacht à partir de 1227.

Après avoir vaincu Felim mac Cathal Crobderg Ua Conchobair roi de Connacht issu des Uí Conchobair qui ne conserve plus comme vassal du roi d'Angleterre que cinq cantons de son ancien royaume Richard de Burgh se proclama seigneur de Connaught en 1235.

Liste des seigneurs de Connaught[modifier | modifier le code]

Après le meurtre de ce dernier la « Guerre civile des Burgh » éclate. Elle oppose Edmond de Burgh tué en 1338, dernier fils survivant de Richard Og de Burgh, défenseur des droits de l’héritière légitime Élisabeth de Burgh fille de son neveu Guillaume de Burgh mort en 1333 et fiancée à Lionel d'Anvers à deux membres de la branche cadette de la Famille de Bourg: Edmond Albanach Bourke, et Ulick Bod-an-Balcuigh d’Annaghkeen Burke. Ces derniers vainqueurs partagèrent le Connaught entre leurs Seigneurie de Mayo et de Clanricard.

Le titre de Seigneur de Connaught tomba alors en désuétude et les héritiers d’Elisabeth de Burgh n’utilisèrent plus que celui de Comte d’Ulster.

Sources[modifier | modifier le code]