Edmond de Burgh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Edmond de Burgh (1298-1338) cinquième et dernier fils survivant de Richard Og de Burgh 4e seigneur de Connaught et 2e Comte d'Ulster dit le "Comte Rouge".

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1333 après le meurtre de son neveu Guillaume Donn de Burgh (i.e le Comte Brun),Edmond de Burgh tente de maintenir les droits sur le Connaught de l’héritière Elisabeth de Burgh fille unique du défunt qui était élevée en Angleterre à la cour du roi Édouard III d'Angleterre dans l’attente d’épouser son second fils Lionel d'Anvers.

Edmond de Burgh qui était le chef du « Clan William » s’oppose rapidement à deux de ses cousins de la branche cadette de la Famille de Bourg les « Mac William » ; Edmund Albanach de Bourke et Ulick Bod an Balcuigh d’Annaghkeen Burke tous deux fils de William Liath de Burgh mort en 1324 qui s’appuyant sur le droit gaélique de transmission du patrimoine en ligne masculine refusent de reconnaître les droits d’Elisabeth.

Pendant le conflit dit « Guerre Civile des Burgh (1333-1338) » qui s’engage Edmond de Burgh s’appuie sur la place force de Castelconnel près de Limerick. En 1338 Edmond de Burgh est capturé par trahison pendant qu’il visitait un monastère par les hommes de son homonyme Edmond Albanach. Il est interné à Oilean-an-lara baptisée depuis l’île du comte (Earl Island) et noyé dans le Lough Mask dans un sac rempli de pierres par ses gardiens de la famille Stauton[1].

Union et descendancee[modifier | modifier le code]

Comme de nombreux membres de sa famille Edmond de Burgh avait épousé une princesse irlandaise, Slainy O’Brien, fille de Turlough ou Thoirdhelbach mac Tagd Cael Uisce O’Brien, roi de Thomond de 1276 à 1306 dont quatre fils survivants :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annales de Connacht : AC 1338.4

Sources[modifier | modifier le code]