Ruth Barcan Marcus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marcus.
Ruth Barcan Marcus

Ruth Barcan Marcus (2 août 1921 dans le Bronx - 19 février 2012[1]) est une philosophe et logicienne américaine, plus particulièrement connue pour ses découvertes en logique modale, comme la Formule de Barcan.

Ses travaux de philosophie du langage et philosophie de la logique sur la quantification substitutionnelle ou l'identité et la référence des termes furent une influence sur les théories de la Référence directe de Kripke.

Elle soutint sa thèse en logique à l'Université Yale en 1947 et interrompit sa carrière universitaire pendant quelques années. De 1962 à 1970, elle dirigea le département de philosophie de l'Université d'Illinois à Chicago puis fut professeur à l'université Northwestern. Elle fut professeur à Yale à partir de 1973 avant d'y être professeur émérite.

Elle est également connue pour quelques polémiques comme la pétition qu'elle dirigea en 1992 contre Jacques Derrida quand ce dernier reçut un doctorat honoris causa à l'Université de Cambridge.

Plus récemment s'est développée une querelle de priorité pour savoir si elle n'avait pas été sous-estimée dans la Théorie de la référence, cf. James Fetzer et Paul Humphreys (dir.), The New Theory of Reference: Kripke, Marcus and Its Origins, Kluwer Academic Publishers: Synthese Library Series 1998. Mais les défenseurs de Kripke font remarquer que la théorie de Ruth Barcan Marcus avant 1962 n'est relue comme "kripkéenne" que par une erreur rétrospective.

La Professeur Marcus a rédigé ou dirigé les ouvrages suivants :

  • The Logical Enterprise, ed. with A. Anderson, R. Martin, Yale, 1995
  • Logic, Methodology and Philosophy of Science, VII, eds. R. Barcan Marcus et al., North Holland, 1986
  • Modalities: Philosophical Essays, Oxford University Press, 1993. Paperback; 1995

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]