Russell Meiggs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Russell Meiggs (20 octobre 1902 – 24 juin 1989) est un historien britannique spécialiste de l'Antiquité, connu pour ses travaux sur le site archéologique de la cité portuaire d’Ostie.

Il fait ses études au Christ's Hospital puis au Keble College d’Oxford. Il enseigne l’histoire ancienne au Balliol College d’Oxford de 1939 à 1970. Ses archives sont conservées à la bibliothèque du Balliol College.

Un volume de Mélanges a été publié à sa mémoire en 1996, sous la direction d'A. Gallina Zevi[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • (en) The Athenian Empire (1972).
  • (en) Roman Ostia (Oxford, Clarendon Press, 1960 ; 2e édition, 1973).
  • (en) en collab. avec J. B. Bury, A History of Greece to the death of Alexander the Great (1978), plusieurs éditions.
  • (en) Trees and timber in the ancient Mediterranean World, Oxford, Clarendon Press, 1982, 553 p.
  • (en) ed., A Selection of Greek historical inscriptions to the end of the fifth century B.C. (1988).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Anna Gallina Zevi et Amanda Claridge éd., 'Roman Ostia' revisited : archaeological and historical papers in memory of Russell Meiggs, Rome, 1996.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jasper Griffin, in The Independent 27 juin 1989 (nécrologie).
  • Oswyn Murray, in The Guardian 28 juin 1989 (nécrologie).
  • Kenneth Dover, Proceedings of the British Academy, 80 (1991), p. 361-70.
  • Glen Bowersock, « Obituary: Russell Meiggs », Proceedings of the American Philosophical Society, 135 (1991), p. 475-77 (en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]