Royal Oak (arbre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Royal Oak.
Chêne actuel, descendant du Royal Oak, à Boscobel House.

Le Royal Oak est un chêne pédonculé dans lequel le roi Charles II d'Angleterre se cacha pour fuir les Têtes rondes après la bataille de Worcester en 1651.

Présentation[modifier | modifier le code]

Cet arbre se trouvait dans le Bois de Boscobel, qui faisait partie du parc de Boscobel House. En 1680, Charles II confirma à Samuel Pepys que pendant qu'il se cachait dans l'arbre, un soldat de l'infanterie parlementaire passa juste en dessous de lui.

L'histoire, restée populaire après la Restauration anglaise, est commémorée chaque année dans la tradition anglaise du Royal Oak Day.

Thomas Toft, potier du Staffordshire, réalisa de nombreuses grandes assiettes peintes en barbotine représentant le chêne de Boscobel, soutenu par le Lion et la Licorne, avec le visage du roi guettant à travers les branches[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Une de ces assiettes est conservée au Metropolitan Museum of Art(en) « illustration » (consulté le 30 octobre 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]