Roberto Vecchioni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Roberto Vecchioni

alt=Description de l'image Roberto Vecchioni.jpg.
Informations générales
Naissance 25 juin 1943 (71 ans)
Carate Brianza Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale chanteur, musicien, compositeur, écrivain
Genre musical Varietés, Pop.
Années actives 1966 - présent
Site officiel vecchioni.org

Roberto Vecchioni (né le 25 juin 1943 (71 ans) à Milan) est un auteur-compositeur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Roberto Vecchioni est né à Carate Brianza, un quartier de Milan, dans une famille d'origine napolitaine.

En 1968, il est diplômé en littérature classique à l'Université catholique de Milan, où resta pendant deux ans comme chargé de cours d'histoire de la Religion, plus tard, il devient littérature et professeur d'histoire dans un lycée de milanais, une activité qu'il a continué pendant la majeure partie de sa carrière et qui a influencé plusieurs de ses chansons.

Sa carrière dans l'industrie de la musique italienne a commencé dans les années 1960 comme compositeur pour les stars de la pop italiennes dont les Ornella Vanoni, Gigliola Cinquetti, Mina, Iva Zanicchi.

En 1973, Roberto participe au Festival de Sanremo avec le titre « L'uomo che si gioca il cielo a dadi ».

En 1976, il publie son premier succès commercial, Elisir, mais il obtient la reconnaissance publique que dans l'année suivante, avec Samarcanda. Avec ce travail Vecchioni a été acclamé comme l'un des plus habiles chanteurs-compositeurs italiens : son inspiration puise principalement des thèmes autobiographiques, entremêlées avec celles (souvent mythologiques) rêveuses, littéraires et historiques. Son ami Angelo Branduardi a joué le violon sur le LP.

Le 19 février 2011, il remporte le 61e Festival de musique de San Remo et le prix de la critique « Mia Martini » avec la chanson Chiamami ancora amore.

Discographie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Canzoni e spartiti, Rome, Lato side, 1979.
  • Il grande sogno, Milano Libri, 19.
  • Prefazione a Lorenzo Coveri (a cura di), Parole in musica. Lingua e poesia nella canzone d'autore italiana. Saggi critici e antologia di testi di cantautori italiani, Novare, Interlinea, 1996. ISBN 88-8212-147-X
  • Viaggi del tempo immobile, Turin, Einaudi, 1996. ISBN 88-06-14226-7
  • Le parole non le portano le cicogne, Turin, Einaudi, 2000. ISBN 88-06-15531-8
  • Parole e canzoni, Turin, Einaudi, 2002. ISBN 88-06-16414-7
  • Il libraio di Selinunte, Turin, Einaudi, 2004. ISBN 88-06-16739-1
  • Prefazione à Luigi Ferro, avec Giampiero Rossi, Le memorie di Adriano (quello vero), Milan, Melampo, 2005. ISBN 88-89533-05-6
  • Diario di un gatto con gli stivali, Turin, Einaudi, 2006. ISBN 88-06-18217-X
  • Di sogni e d'amore. Poesie 1960-1964, Milan, Frassinelli, 2007. ISBN 978-88-7684-979-4
  • Volevo. Ed erano voli, Pescecapone, 2008.
  • Scacco a Dio, Turin, Einaudi, 2009. ISBN 978-88-06-19849-7
  • Prefazione à Sergio Menghini, La mer, Città di Castello, Edimond, 2010. ISBN 978-88-500-0461-4

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it)Roberto Vecchioni «  Tutti i testi », Anteditore, Verone, 1977 (ripubblicato nel 1979 dalla Lato Side)
  • (it)Anna Caterina Bellati, Paolo Jachia (a cura di), Roberto Vecchioni. Le canzoni, Milan, Lombardi, 1992. ISBN 88-7799-022-8
  • (it)Sergio Secondiano Sacchi, Voci a San Siro. Roberto Vecchioni, Milan, Arcana, 1992. ISBN 88-7966-003-9
  • (it)Rocco Mancinelli, Roberto Vecchioni, Rome, Gremese, 1999. ISBN 88-7742-375-7
  • (it)Antonio Accardo, Roberto Vecchioni. Capire l'uomo e l'idea, Rapallo, Editrice Zona, 2001. ISBN 88-87578-30-3
  • (it)Paolo Jachia, Roberto Vecchioni. Le donne, i cavallier, l'arme, gli amori, Gênes, Frilli, 2001. ISBN 88-87923-18-3
  • (it)Andrea Angiolino, Interviste di fine millennio. Quattro chiacchiere con Bisio, Bonvi, Dalla, Daolio, Elio e le Storie Tese, Gnocchi, Guccini, Rossi, Silver, Vecchioni, Rome, Novecento, 2003. ISBN 88-88423-33-8
  • (it)Enrico Deregibus (a cura di), Dizionario completo della canzone italiana, Florence, Giunti, 2006. ISBN 978-88-09-04602-3
  • (it)Matteo Orsucci, Roberto Vecchioni. L'uomo che si gioca il cielo a dadi, Reggio Emilia, Aliberti, 2009. ISBN 978-88-7424-483-6
  • (it)Renzo Villa, Roberta Villa Ti ricordi quella sera? edizione Televideo3 (2010) ISBN 9788890561603
  • (it)Ernesto Capasso, Ernesto Capasso Roberto Vecchioni. Miti e parole di un lanciatore di coltelli Arcana edizioni (2011) ISBN 9788862312011

Distinction[modifier | modifier le code]

ITA OMRI 2001 Uff BAR.svg

Officier de l'Ordre du Mérite de la République italienne

Rome, 2 juin 2004[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « 2 giugno, Ciampi insignisce cantautori, intellettuali e artisti », sur Repubblica.it (consulté le 13 juin 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]