Richmond Landon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Landon.
Richmond Landon Portail athlétisme
Informations
Disciplines saut en hauteur
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Naissance 20 novembre 1898
Lieu Salisbury dans le Connecticut
Décès 13 juin 1971 à Lynbrook
Palmarès
Jeux olympiques de 1920 1 0 0
Championnats AAU 1 1 0
Championnats nationaux intercollèges 3 0 0

Richmond Wilcox Landon, surnommé "Dick Landon"[1] (né le 20 novembre 1898 et décédé le 13 juin 1971[2]) était un athlète américain spécialisé dans le saut en hauteur. Étudiant à Yale, il représente les Etats-Unis lors des Jeux olympiques de 1920, au début prévus à Berlin, ont lieu à Anvers, en Belgique, en signe d'entraide pour ce pays qui a énormément souffert de la Première Guerre mondiale[3]. Il y remporte la médaille d'or devant son compatriote et concurrent national, Harold Muller. Il rencontre également sa femme pendant les Jeux, Alice Lord[2],[1], une sportive spécialisée en plongée, qu'il épousera en 1922[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Championnats Nationaux Intercollèges[5] :
    • 1er au saut en hauteur en 1919 à Cambridge (1,88 m)
    • 1er au saut en hauteur en 1920 à Philadelphie (1,93 m)
    • 1er ex-aequo avec Harold Muller au saut en hauteur à Cambridge en 1921 (1,92 m)
  • Championnats AAU[2]
    • 2e en 1920 au saut en hauteur derrière John Murphy
    • 1er en 1921 en championnats en salle au saut en hauteur

Records Personnels[modifier | modifier le code]

Ses records personnels sont[2] :

  • Il réalisa sa meilleure hauteur lors du meeting universitaire de 1921 opposant Harvard et Yale à Oxford et Cambridge, en réalisant un saut de 1,98 m.
  • Son record en salle est de 1,96 m, record réalisé en 1923 lors des Millrose Games et qui fut le nouveau record du monde en salle qu'il partagea avec Leroy Brown.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Landon aux Jeux olympiques de 1920, consulté le 15 mai 2009
  2. a, b, c et d (en) Son profil sur sports-reference
  3. Henri Charpentier - Euloge Boissonnade, La Grande Histoire des Jeux olympiques, France-Empire,‎ 1999, 985 p. (ISBN 2-7048-0891-0), page 99
  4. (en) Profil de sa femme sur sports-reference
  5. (en) Résultats sur gbrathletics.com, consulté le 15 mai 2009
  6. (en) Profil sur databaseolympics.com, consulté le 15 mai 2009
  7. (fr) Liste des recordmans olympiques dans le temps sur le site du CIO

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Charpentier - Euloge Boissonnade, La Grande Histoire des Jeux olympiques, France-Empire,‎ 1999, 985 p. (ISBN 2-7048-0891-0)