Région fortifiée de Hel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tour d'observation.

54° 37′ N 18° 47′ E / 54.617, 18.783 La région fortifiée de Hel (polonais : Rejon Umocniony Hel) est un ensemble de fortifications, bâties sur la péninsule de Hel dans le nord de la Pologne.

Brève histoire[modifier | modifier le code]

Batterie B2 Schleswig-Holstein.

Elle a été créée en 1936, sur décret du président Ignacy Mościcki.

Article détaillé : Bataille de Hel.

Lors de la campagne de Pologne de 1939, ce fut la dernière place-forte à se rendre à la Wehrmacht le 2 octobre 1939. Défendue par 2 000 soldats polonais, elle fut le théâtre d'une bataille acharnée, au cours de laquelle de nombreux avions de la Luftwaffe furent abattus.

Durant l'Occupation, elle devint un centre de formation majeur des équipages des sous-marins U-Boot de la Kriegsmarine. La région ne sera libérée par les Soviétiques que le 14 mai 1945, six jours après la capitulation nazie.

Sous la République populaire de Pologne et lors de la guerre froide, Hel n'a pas perdu son importance stratégique. Elle figurait parmi les bases militaires les plus protégées du pays. Elle fut reconstruite et renforcée avec des batteries de fabrication soviétique de 130mm. En 1999, ce qui reste de ces fortifications est désigné au titre de monuments militaires.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :