Quousque tandem abutere, Catilina, patientia nostra?

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cicéron dénonce Catilina, fresque de Cesare Maccari – la scène est représentée, à tort, se tenant au Sénat romainCicéron est debout à gauche, Catilina est assis à droite, à l'avant-plan, objet de l'ostracisme des autres sénateurs.

« Quousque tandem, Catilina, abutere patientia nostra? » est une expression latine tirée de la première des quatre Catilinaires de Marcus Tullius Cicéron. Elle signifie « Jusques à quand, Catilina, abuseras-tu de notre patience ? ».

Ces mots violents constituent le célèbre exorde ex abrupto (entrée en matière) du premier discours contre Catilina, qui fut prononcé par Cicéron au temple de Jupiter Stator (et non au Sénat romain, pour raisons de sécurité) le 8 novembre 63 avant J.-C.. Ce discours se propose de démasquer et punir la deuxième conspiration de Catilina, une tentative de coup d'État par Catilina et ses partisans contre la République romaine. Catilina était impudemment présent ce jour-là parmi les sénateurs, alors que sa tentative d'assassinat de Cicéron et son complot venaient d'être découverts. Ces quatre discours de Cicéron forment un ensemble appelé les Catilinaires.

De nos jours, cette expression est utilisée tantôt pour dénoncer l'hypocrisie d'une personne, son abus de la patience du locuteur, tantôt à titre récréatif. Elle est habituellement prononcée d'un ton douloureux, théâtral. Elle est évidemment bien plus communément utilisée dans les pays dont les enfants étudient le latin, tels que l'Italie ou la Belgique. Cette expression ou sa traduction font souvent l’objet de parodies et imitations littéraires ou politiques[1], où le nom de Catilina est remplacé par une autre cible.

Le discours se poursuit : « quamdiu etiam furor iste tuus nos eludet? quem ad finem sese effrenata iactabit audacia? » ce qui signifie « Combien de temps ta folie nous défiera-t-elle ? Jusqu'où ton audace effrontée se déchaînera-t-elle ? ». Cette gradation constitue un exemple de tricolon, figure de style latine basée sur trois éléments.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]