Quand l’embryon part braconner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Quand l’embryon part braconner

Titre original 胎児が密猟する時
Réalisation Kōji Wakamatsu
Acteurs principaux
Sortie 1966
Durée 1 heure 12 minutes
(72 minutes)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Quand l’embryon part braconner (, 胎児が密猟する時?, Taiji ga mitsuryosuru toki) est un film japonais réalisé par Kōji Wakamatsu, sorti en juillet 1966. C'est le premier film que Wakamatsu réalise indépendamment de tout studio (il venait alors de quitter la Nikkatsu), et le premier film produit par la Wakamatsu Corporation.

À la sortie du film, Wakamatsu déclara : « Pour moi, la violence, le corps et le sexe sont partie intégrante de la vie »[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un homme retient dans son appartement sa fiancée et la torture. Elle est déshabillée, soumise à divers genres de bondage, fouettée et torturée avec une lame de rasoir. Il s'applique également à la coiffer et à la maquiller. Hanté par certaines humiliations vécues, il est également sujet à des crises de larmes et se replie sur lui dans la position fœtale. Finalement, la fille parvient à se libérer et prend sa revanche.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jack Hunter, Eros In Hell: Sex, Blood And Violence In Japanese Cinema, 1998, Creation Books, Royaume-Uni, ISBN 1-871592-93-3, p.37
  2. (en) Quand l’embryon part braconner sur l’Internet Movie Database

Liens externes[modifier | modifier le code]