Puerto Madryn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Puerto Madryn
Blason de Puerto Madryn
Héraldique
Drapeau de Puerto Madryn
Drapeau
Image illustrative de l'article Puerto Madryn
Administration
Pays Drapeau de l’Argentine Argentine
Province Drapeau de la Province de Chubut Chubut
Département Biedma
Maire Ricardo Sastre
Code postal U9120
Indicatif téléphonique 02965
Démographie
Gentilé madrynense
Population 57 571 hab. (2001)
Densité 174 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 45′ 28″ S 65° 01′ 47″ O / -42.7577, -65.029742° 45′ 28″ Sud 65° 01′ 47″ Ouest / -42.7577, -65.0297  
Altitude 8 m
Superficie 33 000 ha = 330 km2
Divers
Fondation 28 juillet 1865
Fondateur Loves Jones Parry
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Argentine

Voir la carte administrative d'Argentine
City locator 14.svg
Puerto Madryn

Géolocalisation sur la carte : Argentine

Voir la carte topographique d'Argentine
City locator 14.svg
Puerto Madryn
Liens
Site web http://madryn.gov.ar/

Puerto Madryn est une ville de la province de Chubut, en Argentine, et le chef-lieu du département de Biedma. Elle se trouve au bord de l'océan Atlantique, à 61 km au nord de Rawson, la capitale provinciale, et à 1 075 km au sud-ouest de Buenos Aires, la capitale férérale. Sa population s'élevait à 57 571 habitants en 2001, ce qui en fait une des principales villes de la région.

Puerto Madryn est considérée comme la porte d'entrée de la Péninsule Valdés, déclarée en 1999 Patrimoine mondial par l'UNESCO.

Géographie[modifier | modifier le code]

Puerto Madryn se trouve au fond d'un golfe profond, le Golfo Nuevo, formé par la péninsule Valdés et le cap de Punta Ninfas. Le paysage alentour est celui de la meseta (plateau patagon), formant tout au long de la côte une succession d'escarpements et de plages de sable.

Le climat est semi-désertique et frais, avec des précipitations annuelles moyennes de 150 à 200 mm.

Histoire[modifier | modifier le code]

La fondation de la ville date du 28 juillet 1865, lorsque 150 Gallois arrivèrent à bord du bateau La Mimosa, et appelèrent Puerto Madryn le port naturel où ils avaient débarqué, en référence à Loves Jones Parry, qui était le Baron de Madryn au pays de Galles. L'établissement se développa suite à l'arrivée du chemin de fer qui le relia à Trelew.

Article détaillé : Colonisation galloise du Chubut.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la ville repose sur la pêche, la production d'aluminium et le tourisme.

La principale entreprise de Puerto Madryn est la société Aluar Aluminio Argentino S.A.I.C., qui est implantée au nord de la ville. Le choix du site tient à l'existence d'un port en eau profonde pour l'importation de la bauxite et l'exportation des produits et à la fourniture d'électricité par le complexe hydroélectrique de Futaleufú (Complejo Hidroeléctrico Futaleufú), situé dans les Andes, à 540 km à l'ouest. L'usine Aluar commença à produire de l'aluminium en 1974 et demeure l'unique producteur d'aluminium d'Argentine. La capacité a atteint 275 000 t/an et doit être portée à 400 000 t/an. Les trois quarts de la production sont exportés[1].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Durant la saison d'été, les plages sont très prisées et la température estivale est très agréable sur les côtes de Patagonie argentine. On pratique le bronzage, les bains de mer et toutes sortes de sports nautiques. La ville est équipée en hôtels et restaurants qui sont ouverts toute l'année.

Les golfes San José et Nuevo sont visités pour réaliser des « baptêmes sous-marins ». Puerto Madryn est appelée la « Capitale nationale de la plongée ». Elle a des eaux cristallines et sereines, ce qui permet la pénétration de la lumière jusqu'à 70 mètres de profondeur.

En hiver ont lieu des excursions pour observer les baleines franches, les dauphins, les dauphins de Commerson, les manchots, les éléphants de mer et toutes sortes d'oiseaux.

Par le port passent des croisières qui ont pour destination le sud de l'Argentine ou le Chili.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site de l'entreprise