PuTTY

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
PuTTY
Client SSH et Telnet pour Windows
Client SSH et Telnet pour Windows

Développeur Simon Tatham
Dernière version 0.63 (06 août 2013)
Environnement Windows
Langue Anglais
Licence Licence libre : MIT
Site web Site officiel

PuTTY est un émulateur de terminal doublé d'un client pour les protocoles SSH, Telnet, rlogin, et TCP brut. Il permet également d'établir des connexions directes par liaison série RS-232. À l'origine disponible uniquement pour Windows, il est à présent porté sur diverses plates-formes Unix (et non-officiellement sur d'autres plates-formes). PuTTY est écrit et maintenu principalement par Simon Tatham.

C'est un logiciel libre distribué selon les termes de la licence MIT.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Conserve les paramétrages des hôtes et leurs préférences pour une utilisation ultérieure.
  • Contrôle la clé de cryptage et la version du protocole SSH.
  • Il comprend un client SFTP en ligne de commande appelé psftp.
  • Il comprend un client SCP en ligne de commande appelé pscp.
  • Permet le contrôle de la translation de port (port forwarding) sur SSH en dynamique, local et distant.
  • Prend en charge IPv6.
  • Supporte les cryptages 3DES, AES, Arcfour, Blowfish, DES.
  • Supporte l'authentification par clé publique.
  • Supporte les protocoles Telnet, SSH et rlogin, ainsi que les liaisons RS-232.
  • Il existe une version en ligne de commande appelée Plink.
  • Aucune installation n'est nécessaire ; il suffit de lancer l'exécutable téléchargé pour l'utiliser.

Configuration[modifier | modifier le code]

Configuration dans la base de registre[modifier | modifier le code]

Une interface graphique sous Windows permet de configurer PuTTY ; via cette interface graphique, la configuration est stockée dans la base de registre, dans HKEY_CURRENT_USER\Software\SimonTatham\PuTTY\Sessions.

Configuration sous Unix[modifier | modifier le code]

Sous UNIX, ou plutôt les systèmes ressemblants (FreeBSD), on notera ce lien: "http://www.freebsd.org/doc/fr/books/handbook/openssh.html"

Sous Linux (Debian), on utilisera SSH (Pour le serveur SSHD):

Installation de ssh sous Debian: apt-get install ssh Démarrer une connexion ssh à partir de Linux Debian: ssh login:password@host (login = votre nom de connexion) (password = votre mot de passe) (host = l'ordinateur distant)

Pour obtenir l'aide de PuTTY, sous Linux tapez "man putty" dans un terminal de commandes.

Putty pour les téléphones mobiles[modifier | modifier le code]

Il existe des versions de PuTTY sur système Symbian pour des téléphones mobiles de type Nokia, et des versions pour Windows Mobile : PocketPutty[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Logiciel d'origine[modifier | modifier le code]

Logiciels dérivés de PuTTY[modifier | modifier le code]

  • (en) PuTTY Tray, une version améliorée du client original
  • (en) ExtraPuTTY, est un complément à PuTTY apportant de nombreuses nouvelles fonctionnalités (automatisation de commandes, API Win32 - TestStand, portabilité pour clef USB, utilisation des scripts lua ... )
  • (fr) KiTTY, une nouvelle version améliorée du client initial, apportant de nombreuses nouvelles fonctionnalités
  • (en) mRemoteNG, gestionnaire de connexions multi-protocole, utilise putty pour SSH et SSH2
  • (en) puttywincrypt,PuTTYwincrypt permet à l'utilisateur d'utiliser n'importe quelle clé privée liée à un certificat dans le magasin de certificats d'utilisateur personnel pour effectuer l'authentification par clé publique ssh. Ne fonctionne que sous Windows.

Logiciels similaires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]