Poule comme animal de compagnie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La poule peut être un animal de compagnie
Poussins teints proposés à la vente aux marchés de Mexico

La poule, très majoritairement élevée en tant qu'animal domestique de rente, peut l'être aussi comme animal de compagnie. Elle a gagné en popularité[1], notamment chez les habitants urbains et suburbains[2]. Pour certaines personnes son comportement est jugé divertissant, en plus des œufs qu'elle produit quasiment chaque jour[3].

Prise en compte du comportement[modifier | modifier le code]

La poule peut faire office d'animal de compagnie mais le coq, au chant retentissant, protecteur envers ses femelles, gagne à être éloigné des jeunes personnes.

Aux États-Unis, certaines villes autorisent les poules comme animaux domestiques mais d'autres localités refusent cette pratique à cause des chants de coqs[4].

La vente des poussins colorés à Pâques est très controversée et interdite dans de nombreux endroits[réf. nécessaire].

Poulailler[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Poulailler.
Des poules de compagnie et un petit poulailler léger préfabriqué

Pour leur confort, les poules ont besoin d'un poulailler. Ce dernier leur permet de s'abriter de la pluie et, la nuit, des prédateurs. Il convient de prévoir au minimum de 0,5 m² de bâtiment par poule.

Le poulailler peut aussi comporter des nichoirs, permettant à la poule d'aller pondre des œufs [5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]