Pont d'Overtoun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

55° 57′ 07″ N 4° 31′ 32″ O / 55.952, -4.52562

Le pont d'Overtoun (Overtoun Bridge) est un pont en arc, situé à Milton, dans le burgh de Dumbarton, en Écosse. Depuis les années 1950, un nombre important de chiens seraient morts en ce lieu, sautant sans raison apparente du haut du pont, et toujours du même côté.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le domaine d'Overtoun[modifier | modifier le code]

Le domaine d'Overtoun est situé sur une colline surplombant la rivière Clyde, le village de Milton et la ville de Dumbarton. En 1859, James White achète les terrains alentour afin d'y construire un manoir où il pourra y passer sa retraite. Il acquiert initialement 900 acres (3,6 km2), avant d'étendre son terrain à 2,000 acres (8 km2). James White fait appel à l'architecte James Smith (1808–1863) (le père de Madeleine Smith) pour dessiner et construire le bâtiment. La ferme déjà présente sur le site est démolie et les travaux commencent. James Smith meurt avant l'achèvement de la construction du manoir et c'est un de ses collaborateurs qui termine le travail. La famille de James White s'installe dans le manoir en 1862.

En 1884, James White meurt et son fils John reprend les rênes de la famille. À la mort de sa mère, John White emménage dans le domaine en 1891. En 1892, il passe un accord avec le révérend Dixon Swan, pasteur local et héritier des terres adjacentes de la ferme Garshake, afin d'étendre son domaine en construisant un bâtiment à l'ouest (connu sous le nom de West Drive). Les ailes est et ouest du domaine étant séparés par une chute d'eau, une route est construite et le pont d'Overtoun est érigé afin de relier les deux bords.

En 1908, John White meurt et son neveu Douglas White devient le propriétaire du manoir. Touché par la Grande Dépression des années 1930, Douglas White préfère quitter le pays et lègue le domaine aux habitants et à la municipalité de Dumbarton. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le domaine est utilisé par le gouvernement britannique. Isolé, le manoir est épargné par les bombardements près du chantier naval de Clydeside.

Après la guerre, en 1947, le manoir d'Overtoun est transformé en maternité. Toutefois, un incendie détruit une partie des locaux en 1948. Aucun mort n'est à déplorer et la maternité reste en service jusqu'au 1er septembre 1970. En 1975, le gouvernement britannique décide d'utiliser le domaine pour sa qualité de vie. De 1978 à 1983, un groupe religieux appelé Spire Fellowship s'installe dans le domaine. De 1984 à 1994, le lieu est utilisé par l'organisation religieuse Jeunesse en Mission.

Lorsque Jeunesse en Mission quitte le domaine, le manoir devient abandonné. En 2001, le pasteur Bob Hill de Fort Worth commence à rénover le domaine afin d'ouvrir un centre pour la jeunesse écossaise. Les travaux sont encore en cours actuellement.

Le mystère du pont d'Overtoun[modifier | modifier le code]

Depuis les années 1950 ou 1960, on a rapporté une cinquantaine de cas de chiens ayant sauté par-dessus le parapet, le plus souvent du même côté et au même niveau du pont. Ce saut entraîne le plus souvent la mort de l’animal, ou si ce n'est pas le cas, l'animal retente un saut au même endroit ce qui donne naissance à des rumeurs de « suicides de chiens » ou de pont maléfique. La tradition celtique locale faisant d’Overtoun un lieu proche de l’autre monde a aussi été évoquée. La SPA écossaise s’est émue de l’affaire et des experts se sont penchées sur la question. Les accidents ont en général lieu par beau temps et la plupart des victimes appartiennent à une race à l’odorat fin, colleys ou labradors. Si l'on écarte les hypothèses paranormales, on peut envisager que les chiens soient attirés par un son ou une odeur. Des tests acoustiques ont éliminé la première possibilité, mais David Sexton, expert en comportement animal, a mis en évidence le fort pouvoir attractif sur les chiens de l’odeur des visons présents près du pont. Ces animaux, introduits en Écosse dans les années 1920, seraient devenus nombreux à partir des années 1950, ce qui coïncide avec le début du phénomène. Par ailleurs leur odeur est moins diluée par temps sec. Mais si une odeur les attire en bas, pourquoi ceux qui survivent à une chute remontent pour sauter de nouveau[1] ?

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Why have so many dogs leapt to their deaths from Overtoun Bridge? », Daily Mail,‎ 17 October 2006 (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]