Plus-value

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une plus-value (ou gain en capital) de même qu'une moins-value (perte de valeur à la revente) est la différence positive ou négative entre :

  • le montant de la cession d'un bien meuble ou immeuble ;
  • et son prix d'acquisition, ou sa valeur comptable si des amortissements ont été pratiqués.

Plus ou moins value réalisée ou latente[modifier | modifier le code]

Si la cession n'est pas réalisée, et que la plus-value ou moins-value est issue d'une simple estimation de la valeur du bien, il est question de plus ou moins value latente.

L'impôt sur les plus-values[modifier | modifier le code]

Une plus-value effectivement réalisée est soumise dans certains cas, à un impôt sur les plus-values. La plus-value immobilière n'est pas considérée comme un revenu à la différence de la plus-value mobilière. Pour biens meubles, l'imposition se fait au barème progressif de l'impôt sur le revenu.

Une moins value réalisée ou potentielle due à un événement aléatoire, fait parfois l'objet d'un dédommagement dans le cadre d'un contrat d'assurance ou de couverture, d'une indemnisation judiciaire, d'une subvention publique, etc. Néanmoins, une moins-value immobilière ne se déduit pas des revenus, et ne peut se déduire à une plus-value[1].

Autre sens en théorie économique[modifier | modifier le code]

Certaines théories économiques, notamment le marxisme (voir la plus-value selon Marx), définit le concept de plus-value comme la différence entre :

  • la somme d'argent avancée pour acheter une marchandise par exemple 100 € et ;
  • la somme d'argent obtenue en revendant cette marchandise à 110 €.

Cet excédent de 10 € est appelé par Marx, plus-value[2].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La plus-value immobilière - fonctionnement et imposition - Vendu avec Locataire le 30 Avril 2013
  2. Karl Marx, Le Capital, livre premier Tome 1, page 155, Editions sociales