Planning familial en Iran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans les années 1980, des estimations montraient que la population de l'Iran atteindrait 108 millions en 2006. En fait, l'Iran a réussi a gérer la croissance de sa population avec des estimations qui donnent une population d'environ 70 millions pour 2006. Cette gestion a été menée grâce à un planning familial efficace.

Influence de la guerre : hausse de la natalité[modifier | modifier le code]

Pendant la guerre Iran-Irak (1980 - 1988), une population importante était considérée comme un avantage pour l'Iran. L'Ayatollah Khomeini a donc encouragé la natalité afin de renflouer les rangs des « soldats de l'Islam », ayant pour but de créer une « armée de 20 millions de personnes ».

Cette position a, de ce fait, causé un taux de croissance de la population de plus de 3 %. Les données des Nations unies montrent que la population de l'Iran a doublé en 20 ans, passant de 27 millions en 1968 à 55 millions en 1988.

À partir du début des années 1990 : forte baisse de natalité[modifier | modifier le code]

En ce début de XXIe siècle, des changements significatifs se sont opérés et le taux de croissance de la population est passé de 3,2 % en 1986 à 1,2 % en 2001. C'est l'une des baisses les plus rapides jamais enregistrées. En réduisant la croissance de sa population à ce niveau, l'Iran a fait émerger un modèle pour les pays qui veulent limiter le risque de surpopulation.

Cette baisse rapide de la croissance a été atteinte grâce à une combinaison de plusieurs méthodes.

En 1993, l'Iran a abandonné certaines allocations familiales pour les couples qui avaient plus de trois enfants. D'après la BBC, l'Iran serait le seul pays du monde où l'on exige que les hommes et les femmes suivent des classes leur enseignant la contraception avant de pouvoir obtenir un certificat de mariage.

De plus, l'Iran a rendu les préservatifs et les pilules contraceptives largement disponibles. Les pilules contraceptives sont disponibles dans toutes les pharmacies d'Iran, et le gouvernement donne gratuitement des préservatifs dans les cliniques et hôpitaux de tout le pays.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]