Placodermes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La classe des placodermes (Placodermes ou Placodermi) est un groupe de poissons fossiles, qui furent parmi les tout premiers vertébrés à posséder une mâchoire.
Ils sont apparus au début du Silurien et ont complètement disparu à la fin du Dévonien lors d'une extinction massive des espèces. Certains d'entre eux, de l'ordre des arthrodires pouvaient dépasser 8 m de long.
Représentants du sous-embranchement des gnathostomes, ils possédaient de puissantes mâchoires qui leur permettaient de broyer les poissons les plus coriaces.
En fait, leurs dents consistaient en des excroissances osseuses sur les mâchoires.

Ces poissons possédaient une cuirasse articulée, composée de plaques qui rappellent la carapace des tortues.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Récemment, des embryons (ou plus précisément leurs plaques protectrices, qui sont comme celles des adultes, mais en miniature) ont été identifiés dans les fossiles de trois espèces de placodermes trouvés en Australie, dans la formation de Gogo (récif corallien fossile (- 385 à 375 millions d'années) ayant livré 45 espèces de poissons (dont beaucoup de placodermes) du Dévonien supérieur. Ces plaques trouvées dans l'abdomen des femelle ne portent pas de traces de morsures ou de sucs digetifs, ce qui laisse penser que l'embryon des placodermes se développait dans le ventre des femelles. On peut donc supposer que leur fécondation était interne et qu'ils étaient probablement vivipares[1].

Classification[modifier | modifier le code]

Les placodermes ont été reclassés parmi les ancêtres des poissons osseux et des tétrapodes, qui eux-mêmes sont les ancêtres des vertébrés terrestres, dont l'homme[2].

Subdivisions en ordres et genres[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Dans les œuvres de fiction :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pour La Science n°405 - Juillet 2011 - Page 68 - Article "Premiers accouplements" - Auteur: John Long - Vice-président de la recherche scientifique et des collections au Muséum d'histoire naturelle du comté de Los Angeles, USA.
  2. Nature, vol 457, pp 1124-1127, février 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :