Pilgrim's Rest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pilgrim's Rest
Pelgrimsrus
Administration
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province Mpumalanga
Géographie
Coordonnées 24° 54′ 28″ S 30° 45′ 24″ E / -24.907778, 30.756667 ()24° 54′ 28″ Sud 30° 45′ 24″ Est / -24.907778, 30.756667 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Pilgrim's Rest

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte topographique d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Pilgrim's Rest

Pilgrim’s Rest (Pelgrimsrus en afrikaans - littéralement Le repos du pèlerin) est une petite localité de la province du Mpumalanga en Afrique du Sud. Elle a été déclarée monument national. De l'or y fut découvert en septembre 1873, et sa population atteint rapidement 1 500 personnes, vivant de près ou de loin de la prospection d'or. Vers la fin du XIXe siècle, les concessions se retrouvèrent aux mains de la compagnie Transvaal Gold Minings Estates (TGME), qui débuta la prospection souterraine dans les mines. L'activité prit fin en 1971, et le village fut vendu au gouvernement comme musée national. TGME, désormais propriété de Simmers and Jack, reprit l'exploitation en 1998. L'architecture originale demeure cependant relativement inchangée, la localité ayant été déclarée monument national en 1986.

Le village est étiré le long d'une route à flanc de colline, et comprend une "ville haute" (uptown) et une "ville basse" (downtown).

Pilgrim’s Rest fut le lieu de frappe d'une monnaie boer à la fin de la Deuxième Guerre des Boers, alors que la région était fréquentée par les hommes de Ben Viljoen. Les installations étaient mobiles, pour pouvoir être déplacées en fonction des menaces. Cette mine permit de produire le célèbre et très rare Veldpond (littéralement livre du veld).

Le vieux cimetière témoigne de l'histoire de la localité. Toutes les tombes, où reposent généralement des uitlanders, sont orientées dans la même direction, si ce n'est la célèbre Robber’s Grave, la "tombe du voleur" (anonyme), perpendiculaire aux autres tombes, seulement ornée d'une croix et de la mention précitée. Celle-ci suggère que le voleur fut tué lors d'un vol dans l'une des tentes des prospecteurs. Ces tentes constituaient généralement la maison et un des seuls biens de ces prospecteurs, pouvant justifier de lourdes sanctions.

Statut au patrimoine mondial[modifier | modifier le code]

Le site a été ajouté à la liste d'attente du patrimoine UNESCO le , dans la catégorie culture.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]