Pierre tombale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre tombale de l'écrivain Roald Dahl.

Une pierre tombale est un monument funéraire en pierre. Elle comporte typiquement le nom de la personne enterrée, ses dates de naissance et de décès, ainsi parfois qu'un message personnel ou une prière appelé épitaphe. Lorsqu'elle est placée debout à la tête d'une tombe on parlera plus précisément d'une stèle.

Composition d’une pierre tombale[modifier | modifier le code]

Schéma de pierre tombale 1. semelle, 2. soubassement, 3. stèle, 4. tombale

Le monument funéraire se compose de plusieurs pièces destinées à être assemblées pour former un ensemble, la tombe[1] :

  • Semelle : appelée aussi « passe pied », c'est la partie horizontale qui forme l’assise du monument.
  • Soubassement : appelé aussi « parpaing », il constitue la base du monument funéraire. Carré ou arrondi, il peut être muni d'un prie-dieu ou d'une jardinière.
  • Stèle : élément vertical de forme variée (doucine, parchemin, cœur, tulipe, triangulaire) destiné à recevoir l’épitaphe et l’ornement (lithogravure, sculpture en bas relief, pâte de verre), directement planté dans le sol ou rehaussé par un socle.
  • Tombale : élément horizontal recouvrant tout ou partie de la sépulture. De forme (plate à pentes, en chapeau de gendarme, débordante) et de dimensions variables, elle peut recevoir les mêmes ornements que la stèle et ouvre sur le caveau.

La gravure funéraire orne la tombale ou la stèle. Généralement de 5 types de couleurs (blanc, or, noir, brun Van Dick, argent), elle permet d'inscrire le nom et prénom du défunt, ainsi que sa date de naissance et décès.

Le rechampissage est la rénovation par le marbrier funéraire d’une gravure sur pierre tombale qui a tendance à s’effacer.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]