Pierre Laplanche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Laplanche né à Avignon le et mort à Saint-Didier (Vaucluse) le est un peintre français

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Laplanche est le fils d'un cordonnier. Il est d'abord élève de Pierre Raspay puis de Brian. En 1833 il est professeur de dessin au séminaire de Sainte-Garde sur le territoire de la commune de Saint-Didier. Il séjourne à Paris de 1838 à 1840 où il vit misérablement ; il est secouru par le peintre Auguste Bigand. Il revient s'installer définitivement à Saint-Didier retrouvant son poste de professeur de dessin. Il peint d'abord des paysages puis les mendiants qui font halte à l'institution religieuse; De son vivant il lègue plus de mille dessins ou aquarelles au musée Calvet.

Œuvres[modifier | modifier le code]

On trouve ses principales œuvres dans les musées suivants :

  • Musée de Carpentras : Vaucluse (huile), Avignon et le pont Saint-Bénézet (crayon), Mendiant (crayon)..
  • Musée Calvet d'Avignon : Autoportrait (pastel).
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jules Belleudy, Pierre Laplanche, peintre des chemineaux, Avignon, Académie de Vaucluse,‎ s.d., 14 p.
  • André Alauzen et Laurent Noet, Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence-Alpes-Côte d'Azur, Marseille, Jeanne Laffitte,‎ 2006 (1re éd. 1986), 473 p. (ISBN 9782862764412), p. 271-272

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :