Philip Egan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Philip Egan
Biographie
Naissance 14 novembre 1955 (58 ans)
Altrincham
Ordination sacerdotale 4 août 1984
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 24 septembre 2012
par l'évêque Crispian Hollis
Dernier titre ou fonction Évêque de Portsmouth
Évêque de Portsmouth
Depuis le 11 juillet 2012
Précédent Crispian Hollis
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Philip Egan (né le 14 novembre 1955 à Altrincham) est un ecclésiastique anglais de confession catholique. Il est ordonné évêque en 2012, et occupe la tête du diocèse de Portsmouth.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et premiers postes[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires au King's College de Londres, Philip Egan entre au séminaire d'Allen Hall. Il fréquente également le Collège anglais de Rome, et passe sa licence de théologie sacrée à l'Université pontificale grégorienne. Il décrochera ensuite un doctorat de théologie à l'Université de Birmingham.

Ordonné prêtre en août 1984, il est d'abord assistant dans la paroisse de St. Anthony, à Woodhouse Park, avant de prendre un poste d'aumônier à l'Université de Cambridge en 1988 puis dans un hôpital en 1991.

Enseignant au séminaire de Birmingham[modifier | modifier le code]

Après quelque temps d'études au Boston College, Philip Egan enseigne pendant douze ans au sein du séminaire sainte-Marie d'Oscott, principal séminaire de la province de Birmingham. Il y occupe le poste de doyen des études et enseigne la théologie fondamentale. En 2007, il revient au Boston College, au titre de research fellow (en) pour le Lonergan Institute.

Vicaire général puis évêque[modifier | modifier le code]

En 2008 il prend la charge d'une paroisse à Romiley près de Stockport. Il devient en 2010 vicaire général du diocèse de Shrewsbury. L'année suivante, la distinction de prélat lui est conférée par le pape Benoît XVI, et son évêque Mark Davies le fait en 2012 chanoine de la cathédrale de Shrewsbury.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]