Vincent Nichols

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vincent Gerard Nichols
Image illustrative de l'article Vincent Nichols
Mgr Vincent Nichols (2010)
Biographie
Naissance (69 ans)
à Crosby (Royaume-Uni)
Ordination sacerdotale
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par le pape François
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de Santissimo Redentore e Sant'Alfonso
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
par le card. Basil Hume
Dernier titre ou fonction Archevêque de Westminster (Royaume-Uni)
Archevêque de Westminster
Depuis le
Précédent Cormac Murphy-O'Connor
Archevêque de Birmingham
Précédent Maurice Couve de Murville Bernard Longley Suivant
Évêque titulaire d'Othona
Évêque auxiliaire de Westminster

Blason
« Fortis est ut Mors Dilectio »(Ct 8,6)
(« L'amour est plus fort comme la mort »)
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Vincent Gerard Nichols, né le à Crosby au Royaume-Uni, est un évêque catholique britannique, archevêque de Westminster depuis 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vincent Nichols est né à Crosby, de Henry Joseph et Mary Nichols (née Russell), ses parents étaient des enseignants. Enfant il voulait devenir chauffeur de camion, mais adolescent il ressentit l'appel de devenir prêtre[1].

Vincent Gerard Nichols est ordonné prêtre pour le diocèse de Liverpool le .

Jean-Paul II le nomme évêque titulaire (ou in partibus) de Othona (en) (ancien fort saxon près de Bradwell-on-Sea dans l'Essex), le , pour être évêque auxiliaire de Westminster. Il est consacré le 24 janvier suivant par le cardinal Basil Hume, archevêque de Westminster.

Il est nommé archevêque de Birmingham le . Benoît XVI lui confie ensuite l'archidiocèse de Westminster le [2]. Il y succède au cardinal Cormac Murphy-O'Connor.

Le , il est nommé par le pape François, membre de la Congrégation pour les évêques[3].

Le dimanche , le pape François annonce au cours de l’Angélus, sa création comme cardinal qui aura lieu le en même temps que celle de 18[4] autres prélats [5].

Il est nommé membre de la congrégation pour les Églises orientales le [6].

Il est créé cardinal par le pape François le comme annoncé, et reçois la paroisse Santissimo Redentore e Sant'Alfonso in Via Merulana comme titre cardinalice[7].

Le , au prieuré de la Sainte-Croix de Leicester, il célèbre la messe de requiem du roi d'Angleterre Richard III, mort en 1485 mais dont les restes n'ont été identifiés qu'en 2013[8].

Prises de position[modifier | modifier le code]

Le 6 mars 2012, alors qu'un projet gouvernemental de légalisation du mariage homosexuel est annoncé, Mgr Nichols élabore, avec son confrère l'archevêque de Southwark Peter Smith, une réponse concertée de la hiérarchie catholique. Elle prend la forme d'une lettre qui doit être lue dans les 2 500 églises catholiques du pays au cours de la messe dominicale[9],[10].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Profile: Archbishop Vincent Nichols »,‎ (consulté le 12 janvier 2014)
  2. Cette nomination fait de lui un candidat probable à la barrette cardinalice, en particulier après que son prédécesseur aura atteint l'âge de 80 ans en 2012
  3. (it) Vatican, « Renoncements et nominations du 16 décembre 2013 », sur press.vatican.va,‎ (consulté le 16 décembre 2013)
  4. dont trois ne seront pas cardinaux électeurs du fait de leur âge
  5. News.va, « Le Pape rend public les noms des 16 prochains nouveaux cardinaux », sur news.va,‎ (consulté le 12 janvier 2014)
  6. (it) Vatican, « Renoncements et nominations du 19 février 2014 », sur press.vatican.va,‎ (consulté le 23 février 2014)
  7. (it) Vatican, « Consistoro ordinario pubblico per la creazione dei nuovi cardinali : assegnazione dei titoli o delle diaconie ai nuovi porporati », sur press.vatican.va,‎ (consulté le 24 février 2014)
  8. http://fr.radiovaticana.va/news/2015/03/26/langleterre_rend_hommage_au_roi_richard_iii,_d%C3%A9c%C3%A9d%C3%A9_en_1485/1132452
  9. (en) John Bingham, We must protect true meaning of marriage, says Roman Catholic leader, The Telegraph, 5 mars 2012
  10. (en) Texte intégral de la lettre sur le site du Catholic Herald