Paris, enquêtes criminelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paris, enquêtes criminelles

Titre original Paris, enquêtes criminelles
Genre Série policière
Création Dick Wolf
Acteurs principaux Vincent Pérez
Laure Killing
Sandrine Rigaux
Jacques Pater
Hélène Godec
Audrey Looten
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine TF1
Nb. de saisons 3
Nb. d'épisodes 20
Durée 55 minutes
Diff. originale 3 mai 20078 novembre 2008

Paris, enquêtes criminelles est une série télévisée française en 20 épisodes de 55 minutes créée par Dick Wolf et diffusée entre le 3 mai 2007 et le 8 novembre 2008 sur TF1.

Au Québec, la série a été diffusée sur Séries+.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série met en scène les enquêtes d'un duo de policiers dont les méthodes d'investigation sont opposées : Vincent Revel est très « intuitif », alors que sa collègue Mélanie Rousseau est beaucoup plus « raisonnée ».

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2007)[modifier | modifier le code]

  1. Fantôme
  2. Requiem pour un assassin
  3. Le Serment
  4. Addiction
  5. Scalpel
  6. L'Ange de la mort
  7. Un homme de trop
  8. Le Justicier de l'ombre

Deuxième saison (2008)[modifier | modifier le code]

  1. Blessure secrète
  2. Rédemption
  3. Suite funéraire
  4. Complot
  5. Un cri dans la nuit
  6. L'amour fou

Troisième saison (2009)[modifier | modifier le code]

  1. Trafics
  2. Visions
  3. La grande vie
  4. La quête
  5. Un crime d'amour
  6. Comme un frère

Commentaires[modifier | modifier le code]

TF1 a décidé en juillet 2007, de changer la partenaire de Vincent Perez, et de former ainsi un nouveau tandem pour la deuxième saison. Après casting, c'est l'actrice Audrey Looten qui a remplacé Sandrine Rigaux, interprétant le personnage de Mélanie Rousseau. Mais après la troisième saison, c'est Vincent Perez lui-même qui a quitté la série.

Cette série est l'exportation française, par Dick Wolf lui-même, de son concept New York, police judiciaire ; en l'occurrence, l'adaptation de New York, section criminelle. Toutefois, on n'y retrouve pas certaines caractéristiques des séries du concept, pourtant présentes dans les autres exportations : l'accroche d'intro, le jingle à chaque présentation de lieu, et l'image de tous les personnages de la série ensemble vers la fin du générique.

Il s'agit simplement d'adaptations des trois premières saisons de la série mère. Aucun scénario original n'a été proposé pour la série. La seule "création française" se résume à une douzaine de minutes par épisode. Les épisodes américains durant 42 minutes, les scénaristes français ont dû écrire 13 minutes supplémentaires pour atteindre le format de 55 minutes.

Si les intrigues sont bien transposées, les différences importantes entre la procédure pénale française et la procédure pénale américaine expliquent le fait que la série parait souvent "décalée" par rapport à la façon dont fonctionnent la plupart des séries policières françaises. Le juge d'instruction - clé de la procédure pénale française - n'existe pas aux USA où la Police est entièrement subordonnée au Parquet et ne recherche que des preuves à charge.

De ce fait, si la version britannique de la franchise fonctionne bien (les deux procédures sont quasi identiques) la version française souffre dès le départ de cette différence.

Annulation[modifier | modifier le code]

Selon Le Parisien en date du 6 novembre 2008, la série était déjà menacée avant le début de la diffusion de la troisième saison. À la vue des audiences des derniers épisodes diffusés qui sont décevantes pour TF1, la chaîne décide de son annulation.

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]