Nuit obscure de l'âme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nuit noire de l'âme)
Aller à : navigation, rechercher

La nuit obscure de l'âme (ou nuit noire de l'âme) est une expression attribuée à l'origine à Jean de la Croix, et qui désigne une expérience passagère de désolation spirituelle dans l'expérience mystique, un temps où « Dieu est caché » ou même la foi semble vaciller. Qualifié de « Sahara du cœur » par Richard J. Foster. [1], c'est le temps où l'Homme « mesure son indignité dans un mouvement de descente » avant de mesurer « sa grandeur dans un mouvement de remontée vers la lumière »[2]. Il ne s'agit donc pas d'une expérience négative. Elle permettrait de purger l'âme de ses défauts et de l'enrichir en vue d'un mariage mystique ultérieur[3]. Ce terme se retrouve dans le titre de son ouvrage de référence : La Nuit obscure.

Selon Jean de la Croix[modifier | modifier le code]

Jean de la Croix a décrit cette expérience dans plusieurs de ses ouvrages, où il distingue deux nuits : celle des sens et celle de l'esprit. Quelques autres auteurs évoquant cette expérience :

Cet état est différent de l'acédie qui est un dégoût de la vie spirituelle.

Usage contemporain[modifier | modifier le code]

L'expression est fréquemment utilisée par divers auteurs hors du cadre strictement religieux pour évoquer une « descente aux enfers » ou une « traversée du désert » qui aurait cependant le potentiel d'être bénéfique[4],[5].

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ronald Dunn, Quand le ciel est silencieux, Thomas Nelson,‎ 1994 (présentation en ligne), p. 130
  2. Ève Duperray, L'Or des mots : une lecture de Pétrarque et du mythe littéraire de Vaucluse, Sorbonne (présentation en ligne), p. 54
  3. La nuit obscure de saint Jean de la Croix, Seuil ISBN 2020067250
  4. Gilles Sinquin, L'Élévation personnelle, Fernand Lanore,‎ 2009 (présentation en ligne), p. 185
  5. Minh Tran Huy, « Francis Scott Fitzgerald. La nuit noire de l'âme », sur magazine-litteraire.com (consulté le 23 janvier 2011)