Nuala O'Faolain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nuala O'Faolain

Activités écrivaine
Naissance 1er mars 1940
Dublin, Irlande
Décès 9 mai 2008
Dublin, Irlande
Langue d'écriture anglais
Distinctions Prix Femina étranger (2006)

Œuvres principales

Nuala O'Faolain, née le 1er mars 1940 à Dublin en Irlande et morte le 9 mai 2008 à Dublin[1] est une écrivaine irlandaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nuala O'Faolain est la deuxième d’une famille de neuf enfants. Son père était un journaliste, charmeur, volage et mondain. Sa mère, consolait son désespoir dans les livres, l'alcool et la fréquentation des pubs.

Pendant quelques années, Nuala allie petits boulots et université où elle suit des études de lettres à Dublin puis à Oxford, où elle obtient un diplôme de littérature médiévale. Elle commence une carrière de journaliste et de productrice à la radio et à la télévision et devient chroniqueuse à l’Irish Times. Parallèlement, elle commence à boire beaucoup d'alcool.

Dans les années 1970, elle vit à Londres et milite pour le féminisme et contre la cassure politique entre l'Irlande et la Grande-Bretagne.

Á partir de 1986, elle commence à rédiger des chroniques dans le journal Irish Times ce qui lui donne le goût de l'écriture. Lorsqu'un éditeur lui propose de publier ses articles, elle rédige pour le livre une vaste préface autobiographique de quelque 400 pages dans laquelle elle cherche l'origine de son mal à travers l'Irlande. L'ouvrage est publié en 2002 sous le titre On s'est déjà vu quelque part ? est un succès populaire ; il est vendu aux États-Unis à plus de 300 000 exemplaires.

Ce roman fait d’elle un écrivain à part entière. Aujourd'hui encore ses récits sont d'inspiration biographique ou autobiographique. Elle y dévoile la mutation profonde tant politique, que religieuse, ou sociale de son pays, et la cassure entre la Grande-Bretagne et l'Irlande. Elle parle avec brio de l'histoire de toute une génération : celle des Irlandaises du baby boom, nées dans une Irlande vivant au XIXe siècle, et foncièrement proche d'une Angleterre développée et étrangère, seul horizon possible aux ambitieux.

Nuala O'Faolain est morte d'un cancer foudroyant.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Traductions en français

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Nécrologie par le Daily Telegraph

Liens externes[modifier | modifier le code]