Noyer du Japon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Noyer (homonymie).

Le noyer du Japon (Juglans ailantifolia, synonymes : J. cordiformis et J. sieboldiana[1]) est une espèce de noyer originaire du Japon.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un feuillu à feuilles caduques qui peut atteindre une hauteur de 25 m. Son écorce gris-brun se fissure en petites plaques avec l'âge. Son port est largement étalé. Il pousse dans les zones humides et aux bords des rivières.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le bois[modifier | modifier le code]

Il est utilisé entre autres pour les dorures.

Les fruits[modifier | modifier le code]

Les noix sont brunes aux pores peu profonds, et sont comestibles. Elles font environ 5 cm de long, et poussent par groupe de 20.

Le brou[modifier | modifier le code]

Le brou du fruit est toxique. Il est traditionnellement utilisé au Japon pour appâter les poissons. Il est couvert de poils collants.

Feuillage et fleurs[modifier | modifier le code]

Les feuilles du noyer du Japon sont vert foncé dessus, et velues des deux côtés, mais surtout dessous. Elles sont dentées, et font environ 15 cm de long. Le rachis, robuste et velu, est à feuilles pennées, de 11 à 17 folioles. Les feuilles poussent à l'extrémité des jeunes rameaux, de la fin du printemps au début de l'été.

Les fleurs sont petites, sans pétales, en chaton. Les fleurs mâles sont verdâtres, font jusqu'à 30 cm de long, et pendent sur les vieux rameaux. Les fleurs femelles font jusqu'à 10 cm de long, sont à stigmates rouges.

Culture[modifier | modifier le code]

Variétés[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. USDA, ARS, National Genetic Resources Program. Germplasm Resources Information Network - (GRIN). Lire en ligne.

Sources[modifier | modifier le code]