Nikki Anderson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anderson.

Nikki Anderson

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Nikki Anderson (1977- )

Alias
Nici Anderson, Nicki Anderson, Nikki Andersson, Nikky Andersson, Nikki Andersen, Nikki Andersin
Naissance 1er mars 1977 (37 ans)[1]
Drapeau de la Hongrie Hongrie
Nationalité Drapeau de la Hongrie Hongroise
Profession Actrice de films pornographiques
Distinctions
Hot d'Or
Penthouse Pet du mois (mai 2000)
Caractéristiques physiques
Taille 1,68[1]
Yeux Bleus
Cheveux Blonds, roux, Bruns[2]
Carrière
Années d’activité 1996-2004
Nombre de films +98[1]
IAFD
AFDB

Nikki Anderson est une actrice hongroise de films pornographiques née le 1er mars 1977[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Modèle de charme, elle croise la route du producteur/réalisateur Pierre Woodman alors qu'elle est encore vierge (selon le film Casting X n°3). Celui-ci lui offre d'abord un petit rôle dans la troisième partie de The Pyramid, la superproduction de la compagnie suédoise Private pour lui donner ensuite le premier rôle des deux parties du film Sweet Baby. Elle obtient pour ce film le Hot d'or de la meilleure starlette européenne en 1997. Pendant deux années, elle travaille exclusivement pour Pierre Woodman ; elle le quitte après le tournage de La Fugitive en Australie suite à une dispute entre Woodman et son agent. Elle tourne ensuite avec Christophe Clark pour Gaïa puis avec Rocco Siffredi dans Rocco Never Dies, et enchaîne ensuite les apparitions dans les films de Private (Profession Porn Actress, The Last Muse, Virtualia) mais aussi de Marc Dorcel (Les Mousquetaires de Sexe et d'Épée, Alexia et Co, À feu et à sexe sur la Riviera) et d'autres. Elle apparaît souvent en tête d'affiche de ces films. Grâce à leur succès et à de nombreuses apparitions dans les magazines X des deux côtés de l'Atlantique, elle devient rapidement l'une des étoiles du X européen.

Elle est récompensée lors des divers festivals du film érotique en Europe sans toutefois jamais recevoir la distinction suprême de meilleure actrice européenne. En 2001, Private a produit une compilation de ses meilleures scènes, intitulée Private life of Nikki Anderson.

En 2002, après plusieurs années passées parmi les étoiles des productions du X européennes, Nikki Anderson a accepté un lucratif contrat de danseuse en Italie où elle a travaillé jusqu'en 2004.

Récompenses & nominations[modifier | modifier le code]

  • Hot d'or Best European Starlet – 1997
  • Hot d'or Best European Actress – 1999, pour L'enjeu du desir
  • Penthouse Pet of the Month – Mai 2000

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Best of Hardball (2006)
  • Voyeur's Best Anal Blonde Cocksuckers (2005)
  • All Sex 3 (2004)
  • The Best by Private 56: Maid to be Laid (2004)
  • The Best by Private 64: Private Penthouse Greatest Moments 2 (2004)
  • Don Juan (2004)
  • J'adore (2004)
  • Young Girls in Dark Territory 3 (2004)
  • Jaw Breakers (2003)
  • The Voyeur's Favorite Blowjobs and Anals 7 (2003)
  • Pompa il volume (2002)
  • Amplesso (2002)
  • Intime ossessioni (2002)
  • Cum Shot Starlets (2002)
  • Private Lust Treasures 6 (2002)
  • Trasgressioni (2002)
  • The Witch and the Bitch (2002)
  • Private Penthouse Movies: The Last Muse (2001)
  • Scacco alla regina (2001)
  • 9° comandamento (2001)
  • The Best by Private 24: Holiday in and Out (2001)
  • Private Casting X 33: Victoria (2001)
  • Pulp (2001)
  • Punizione, La (2001)
  • Roma (2001)
  • The Private Life of Nikki Anderson (2001)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Personal biography Nikky Anderson
  2. (en) « "Sylvia Saint, Laura Angel, & Nikki Anderson Make a Torrid Trio In Wicked's Dirty Deals!" », Wicked Pictures company press release, Adult Industry News,‎ 21-12-2000 (consulté le 28-12- 2007).

Liens externes[modifier | modifier le code]