Mycobacterium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les mycobactéries constituent le genre Mycobacterium. Ce sont des bacilles aérobies assez longs et fins, asporulés et acapsulés.

Leur paroi présente une structure particulière, riche en cires (acides mycoliques) qui leur permet de retenir les colorants malgré l'action combinée d'acide dilué et d'alcool. Cette paroi leur confère une grande résistance aux antiseptiques, à certains antibiotiques, aux macrophages.

Ils sont dits « bacilles acido-alcoolo-résistants » ou BAAR.

Cette particularité de la paroi est utilisée pour les mettre en évidence lors d'examen microscopique par la coloration de Ziehl-Neelsen.

Leur temps de génération est extrêmement long (proche de 20 heures). Leur %GC est compris entre 61 et 71 %.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

La taxonomie du genre Mycobacterium repose sur la classification de Runyon (1954) fondée sur la vitesse de croissance et la pigmentation (4 groupes présentés dans le tableau suivant).

Mais dans la pratique courante, on distingue les mycobactéries tuberculeuses du complexe Mycobacterium tuberculosis comprenant les espèces déterminant la tuberculose humaine (M. tuberculosis), bovine (M. bovis) ou celle observée le plus souvent en Afrique noire (M. africanum).

Espèces pathogènes pour l'homme du groupe tuberculosis[modifier | modifier le code]

Espèces pathogènes pour l'homme hors groupe tuberculosis[modifier | modifier le code]

Espèce non pathogène pour l'homme[modifier | modifier le code]

Mycobactéries dites « atypiques »[modifier | modifier le code]

Elles sont parfois pathogènes pour l'homme, notamment chez les immunodéprimés (cancers, SIDA)