Morné du Plessis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Morne du Plessis)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plessis (homonymie).

Morné du Plessis

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance 21 octobre 1949 (64 ans)
à Vereeniging (Afrique du Sud)
Position troisième ligne centre


Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1971-1980 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 22 (12)

b Matchs officiels uniquement.

Morné du Plessis, né le 21 octobre 1949 (64 ans) à Vereeniging, est un joueur de rugby sud-africain, évoluant au poste de troisième ligne centre[1],[2].

Sélectionné 22 fois de 1971 à 1980[3] comme numéro 8 des Springboks[Note 1], dont 15 fois comme capitaine à partir de 1975, il est l'un des artisans de la force de son équipe qui ne connaît que 2 défaites sous son capitanat[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Lorsqu'il devient capitaine des Springboks dans les années 1970, il suit l'exemple de son père lui-même capitaine des Springboks et qui a mené son équipe à une série victorieuse 4 à 0 contre les All Blacks[Note 2]. C'est la première fois de l'histoire qu'un père et son fils sont capitaines d'une équipe nationale[4].

En 1974, il participe aux deux premiers test matchs perdus contre l'équipe des Lions de Gareth Edwards[4]. Puis, comme son père, il conduit deux ans plus tard les Springboks dans une série victorieuse contre les All Blacks (trois victoires à une).

En 1974, 1975 et 1980, il affronte cinq fois les Français pour cinq victoires[3].

Enfin, en 1980, il conduit à nouveau son équipe à la victoire, dans une nouvelle tournée des Lions en Afrique du Sud (trois victoires à une).

Au final, il dispute 22 tests pour l'Afrique du Sud, avec 18 victoires (pour trois défaites contre les Lions et une contre les All Blacks)[4]. Sous son capitanat, les Springboks gagnent treize matchs pour deux défaites concédées[4].

En 1995, il est le manager de l'équipe des Springboks qui remporte la Coupe du monde de rugby 1995 à domicile[4],[5].. Tout d'abord, il a fait beaucoup pour aplanir les rivalités des provinces pour le bien des Springboks[5]. Il fait également beaucoup pour réconcilier l'ensemble de l'Afrique du Sud avec l'équipe des Springboks[5].

Bien qu'issu de l'Université de Stellenbosch, berceau du conservatisme afrikaner, c'est un libéral opposé à la politique de l'apartheid[5]. C'est toujours l'une des personnalités importantes du rugby sud-africain.

Il est considéré comme l'un des meilleurs rugbymen sud-africains et a été admis au Temple international de la renommée du rugby en 1999[6].

Club[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec les Springboks[modifier | modifier le code]

  • 22 sélections dont 15 en tant que capitaine (18 victoires pour 4 défaites).
  • 3 essais, 12 points
  • Sélections par année : 3 en 1971, 4 en 1974, 2 en 1975, 4 en 1976, 1 en 1977, 8 en 1980

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. sahistory.org.za The Springbok rugby team lead by Morné du Plessis
  2. Southafrica.info Morné du Plessis "Morné du Plessis was one of South Africa's greatest rugby players and leaders"
  3. a et b (en) « Morne du Plessis (statistics) », sur www.scrum.com (consulté le 3 janvier 2010)
  4. a, b, c, d, e et f (en) Brad Morgan, « Rugby: Morné du Plessis », sur www.safrica.info (consulté le 3 janvier 2010)
  5. a, b, c et d Jean-Emmanuel Ducoin, « Que sont les Springboks devenus ? », sur www.humanite.fr,‎ 24 mai 1995 (consulté le 3 janvier 2010)
  6. (en) Morne Du Plessis sur le site de l'International Rugby Hall of Fame

Liens externes[modifier | modifier le code]