Mer épicontinentale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une mer épicontinentale est une partie de l'océan couvrant une partie d'une plate-forme continentale. À la différence des mers méditerranéennes, les mers épicontinentales sont mieux connectées aux océans. Dans le contexte de la géologie, les mers épicontinentales sont les mers créées par des transgressions marines. Ce sont des mers peu profondes où l'action du vent crée des courants. La Manche est un exemple de mer épicontinentale.

Les termes mer adjacente, mer bordière ou mer marginale sont aussi utilisés pour parler de mer épicontinentale mais n'en sont pas des synonymes. Mer adjacente est utilisé dans le contexte du droit de la mer pour désigner la partie adjacente d'un continent ou d'un océan ou comme synonyme de mer territoriale. Une mer bordière est une mer bordant un océan et largement ouvert sur celui-ci[1]. Une mer marginale est le bassin arrière-arc formé par la subduction d'une lithosphère océanique sous une autre lithosphère océanique[2].

Bien que la mer des Caraïbes soit bordée par la plupart des Antilles et le continent des Amériques, elle n'est pas épicontinentale puisqu'elle forme une mer méditerranéenne et ses courants sont principalement créés par les différences de salinité et de température plutôt que par les vents marins.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Ifremer
  2. (fr) F. Besré, Mer marginale, université du Québec à Montréal.