Marie Philippe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marie Philippe, né en 1952 à Cap-Rouge, est une chanteuse québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie Philippe, de son vrai nom Marie Hamel, a collaboré avec Jean-Pierre Bonin pour la réalisation de ses 3 albums, produits dans les années 80 et 90 et qui connurent un certain succès commercial, surtout dans les radios FM. Ses principaux succès sont extraits de ses 2 premiers albums MARIE PHILIPPE et MARIE PHILIPPE 2. On peut retenir parmi ceux-là Save my life, Love you, love you too, Retiens-moi et sa grande balade Je rêve encore qui lui permis de réaliser son tout premier vidéoclip en 1988. Pendant cette période elle a fait la première partie de Daniel Lavoie à l'Olympia de Paris et elle s'est mérité le grand prix Ciel/Raymond Lévesque en 1989. Sur son deuxième album sorti à l'automne 1990 intitulé MARIE PHILIPPE 2 elle se donne à fond sur des musique pop-rock et des textes profonds qui illustrent bien son univers musical coloré, feutré, tendre et dur à la fois tout en gardant une touche énigmatique qui a fait son style. Les succès radios furent au rendez-vous, on peut notamment se souvenir de On est fait pour s'aimer, le premier extrait de l'album. Sur les succès Un train d'enfer, Déjà passé et Inconséquence, la talentueuse Auteure-Compositrice-Interprète se donne le plaisir de nous offrir 3 vidéoclips qui ont connus une bonne rotation sur les ondes de Musique Plus en 1991. Le cinquième extrait Un pas de plus connu une déception radiophonique tout en étant une des meilleurs pièces de l'album mais le sixième et dernier extrait de l'album Mais oui je sais lui permis de renouer avec le succès en 1992 avant de se produire au Spectrum de Montréal dans une salle comble. Cela lui a également permis de se produire au FrancoFolies de Montréal la même année.


Un troisième album suivra en 1993, intitulé JAMAIS TROP DE TENDRESSE, qui connût un échec commercial dù à un manque de promotion. Seule la pièce titre, qui fut le premier extrait de l'album, connut une bonne rotation sur les radios du Québec. Arès la fermeture de la compagnie de disque, Marie Philippe se retira en quelque sorte de la place publique et se consacra entre autres à la musique de théâtre et à l'enseignement. Elle n'a cependant pas cessé d'écrire et un site web officiel est maintenant accessible où on peut entendre une grande partie de la production de ces "années silencieuses". On peut entre autres y découvrir une étonnante galerie dédiée à son travail de peintre.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Marie Philippe est nominée neuf fois aux prix Félix, qui récompensent les artistes québécois œuvrant dans l'industrie de la chanson :

  • 1987 : Révélation de l'année (Félix remporté par Marc Drouin)
  • 1988 : Vidéoclip de l'année pour Je rêve encore (Félix remporté par René et Nathalie Simard pour Tourne la page)

Interprète féminine de l'année (Félix remporté par Céline Dion)

  • 1989 : Spectacle Pop-Rock de l'année (Félix remporté par Joe Bocan)

Interprète féminine de l'année (Félix remporté par Johanne Blouin)

  • 1991 : Auteur-compositeur de l'année (Nomination partagé avec son complice Jean-Pierre Bonin) (Félix remporté par Richard Desjardins)

Interprète féminine de l'année (Félix remporté par Julie Masse)

  • 1992 : Interprète féminine de l'année (Félix remporté par Marie Carmen)
  • 1994 : Chanson de l'année pour Jamais trop de tendresse (Félix remporté par Laurence Jalbert pour Encore et encore)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1986 : Marie philippe
  • 1990 : Marie philippe II
  • 1993 : Marie philippe III :Jamais trop de tendresse

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1987 : Save my life
  • 1987 : Love you, love you too
  • 1987 : Je rêve encore
  • 1988 : Retiens-moi
  • 1990 : On est fait pour s'aimer
  • 1991 : Déjà passé
  • 1991 : Un train d'enfer
  • 1991 : Inconséquence
  • 1991 : Un pas de plus
  • 1992 : Mais oui je sais
  • 1993 : Jamais trop de tendresse
  • 1994 : Noir sur blanc
  • 1994 : Straight line