Luis von Ahn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Luis von Ahn

Luis von Ahn (né en 1979 à Guatemala, au Guatemala) est professeur assistant au département d'informatique de l'université Carnegie-Mellon, aux États-Unis. Ses travaux, qui portent sur les CAPTCHA et sur le calcul distribué à l'aide d'humains, lui ont valu une reconnaissance internationale et divers prix. Il a notamment reçu le MacArthur Fellowship (aussi appelé le genius award) en 2006[1],[2], le prix Grace Murray Hopper en 2011, et le prix "New Faculty" de Microsoft.

Biographie[modifier | modifier le code]

Von Ahn a eu son Ph.D. à l'université Carnegie-Mellon en 2005 sous la direction de Manuel Blum et son B.S. en mathématiques de l'université Duke en 2000. Il a été à l'American School of Guatemala en primaire et secondaire.

La thèse de doctorat de Von Ahn, publiée en 2005, a été la première publication à utiliser le terme de « human computation » (que l'on pourrait traduire approximativement par « calcul à base d'humain ») et qui introduit des méthodes permettant de combiner la puissance de raisonnement humain à celle des ordinateurs pour résoudre des problèmes que ni humains ni machines ne peuvent résoudre seuls. Ce travail est le premier à reconnaître l'importance de la contribution des capacités computationnelles humaines en informatique. Les travaux de Von Ahn sont aussi les premiers à proposer des « jeux à objectifs » (Games With A Purpose, GWAP), qui sont des jeux joués par des humains afin de leur faire effectuer, en parallèle et comme effet secondaire, des calculs utiles. L'exemple le plus célèbre est le jeu ESP, un jeu en ligne dans lequel deux personnes appariées de manière aléatoires voient la même image en même temps, sans possibilité de dialoguer, et doivent tenter en temps limité de fournir une liste de termes qui décrivent l'image. Si les termes correspondent, ceux-ci sont supposés effectivement décrire l'image.

Plus récemment, von Ahn a développé reCAPTCHA, une nouvelle forme de CAPTCHA qui permet de numériser des livres. Dans reCAPTCHA, les images proposées à l'utilisateur viennent directement de vieux livres à numériser ; ce sont des mots que les systèmes de reconnaissance optique ne peuvent pas identifier, mais que les internautes sont susceptibles de pouvoir décrypter.

En 2014 von Ahn travaille à Duolingo, une société offrant des services gratuits d'apprentissage des langues. Tout en apprenant, les élèves participent à la traduction de documents du Web, services que Duolingo facture à ses sociétés clientes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]