Louis Petit de Bachaumont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bachaumont.
Louis Petit de Bachaumont en 1748

Louis Petit de Bachaumont, né le à Paris où il est mort le , est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d’un auditeur à la Cour des comptes, Louis Petit de Bachaumont est élevé à la Cour par son grand-père, médecin du prince de Conti puis du Dauphin.

Vers 1730, il se lie d’amitié avec Madame Doublet, veuve d’un secrétaire des commandements du Régent et partage un appartement dépendant du couvent des Filles de Sainte-Thérèse.

Bachaumont était l’animateur du salon de Mme Doublet qui attirait une trentaine d’habitués ; on mettait en commun des informations collectées dans la journée qui étaient redistribuées sous forme de « nouvelles à la main ».

Selon les dernières recherches, il semblerait qu’il ne soit que le prête-nom des célèbres Mémoires secrets et que le véritable rédacteur en soit Pidansat de Mairobert.

Bachaumont est l’auteur d’un Essai sur la peinture, la sculpture et l’architecture (1751) et d’un Mémoire sur la vie de M. l’abbé Gédoyn.

Œuvres en ligne[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jean Sgard (dir.), Dictionnaire des journalistes (1600-1789), Oxford, Voltaire Foundation, 1999.